Business

Accueil » Business

Freelance : vos droits à la formation avec le portage salarial

Comme tous les salariés, les freelances en portage salarial peuvent bénéficier d’une formation qualifiante. Ce droit, essentiel dans le parcours professionnel des indépendants, est pourtant souvent méconnu des premiers concernés.    La formation professionnelle est un droit essentiel pour tous les salariés. Perfec...[Lire la suite]

Prélèvement à la source pour les freelances

Prévu pour 2018, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera finalement bien mis en place au 1er janvier 2019. Un chamboulement pour les contribuables, notamment pour les travailleurs indépendants, qui vont devoir se mettre à la page.   Chose promise, chose due. Après plusieurs faux départs, le prélèv...[Lire la suite]

Trouver vos missions en freelancing

Pour trouver vos missions en freelance, il faut d’abord savoir où chercher. Il faut aussi créer son réseau, puis l’animer. Le réseautage professionnel est à cultiver et se mène sur tous les fronts : du C.V. aux soirées, du virtuel au réel, à vous de bûcher !   Bétonner son C.V., en fonction des missions freelances...[Lire la suite]

Pourquoi faire appel à un consultant IT ?

À l’heure où les entreprises doivent sans cesse répondre aux évolutions technologiques et numériques, les professionnels qualifiés dans le secteur de l’IT ont de beaux jours devant eux. Si la concurrence fait rage, il semble toutefois plus opportun de faire appel à un consultant IT, expert dans son domaine. La preuve p...[Lire la suite]

Portage salarial ou entreprise individuelle ?

Quel statut juridique choisir ? Lorsque l’on devient travailleur indépendant, cette question pointe assez rapidement le bout de son nez. Le dilemme peut se résumer ainsi : portage salarial versus entreprise individuelle. Pour statuer en toute connaissance de cause, retour sur les avantages de ces deux statuts, sans pou...[Lire la suite]

Les nouveaux métiers du freelance en 2025

65 % des étudiants d’aujourd’hui auront un emploi qui n’existe pas encore[1]. Ce chamboulement du monde du travail touche naturellement les freelances, de plus en plus nombreux en France. Alors, quels nouveaux jobs pour les travailleurs indépendants d’ici à 7 ans ? Tour d’horizon des emplois que vous pourre...[Lire la suite]

Auto-entrepreneur : le statut chouchou des freelances

Largement plébiscité par les travailleurs indépendants, le régime auto-entrepreneur fêtera ses dix ans en janvier 2019. L’occasion de faire le point sur les évolutions de ce statut qui représente 41 % des créations d’entreprises.  Auto-entrepreneur, un statut qui ne rassure pas forcément à sa création en janvier 2009, ...[Lire la suite]

Facturer en freelance : à chacun sa solution

Comment séduire le client sans sur- ou sous-évaluer son travail ? Le mode de facturation est déterminant et le travailleur indépendant est libre de choisir la solution qui correspond le mieux à sa mission. Alors, pour que le casse-tête chinois se transforme en jeu d’enfant ou du moins en simple formalité, suivez le gui...[Lire la suite]

Quel statut juridique choisir en freelance ?

Entreprise individuelle, EURL, SASU, portage salarial… il est facile de s’y perdre lorsqu’il faut choisir son statut juridique. Mais il faut faire un choix pour démarrer votre activité en indépendant. Point par point, on vous aide à y voir plus clair. Vous avez décidé de vous lancer à votre compte, et d’exe...[Lire la suite]

Quand l’intelligence artificielle se met au service des freelances

En 1997, le champion du monde d’échec Gary Kasparov est battu par Deep blue, une intelligence artificielle (IA). Depuis, on peut poser des questions à son smartphone, contrôler la santé mentale de ses employés via les mails qu’ils envoient, établir des bilans médicaux détaillés grâce à une radiographie. Autant de domai...[Lire la suite]

Freelance : se spécialiser ou se diversifier ?

C’est une question que l’on finit par se poser un jour ou l’autre, lorsqu’on travaille en freelance. En tant que spécialiste, on peut pratiquer des tarifs plus élevés, mais on se ferme une partie de la clientèle. En tant que généraliste, on s’ouvre à une clientèle plus large, mais on prend le risque d’avoir une image m...[Lire la suite]

Génération slasheur : pourquoi se limiter à un seul métier ?

La liberté du freelance, c’est aussi celle de pouvoir toucher à tout… voire d’exercer plusieurs métiers. C’est pourquoi un certain nombre d’indépendants sont aussi des slasheurs : multi-casquettes, ils jonglent avec plusieurs activités pour créer la carrière qui leur ressemble. Le monde du travail évolue, propice à l’é...[Lire la suite]

Share This