Accueil » Business » Freelance : 5 moyens pour communiquer sans se ruiner
Business

Freelance : 5 moyens pour communiquer sans se ruiner

Communiquer sans se ruiner

Aujourd’hui, un freelance doit absolument communiquer pour attirer le regard d’un prospect. Mais sa trésorerie ne lui permet pas de faire des folies. Heureusement, il existe des solutions. 

Sortir du lot. Tel est, bien souvent, le premier objectif du freelance. Mais une campagne de communication coûte cher. Quant au bouche-à-oreille, il met trop de temps à donner les effets escomptés. C’est la raison pour laquelle les indépendants doivent embrasser les nouveaux outils de communication offerts par le net. Voici les principaux sur lesquels vous ne pourrez pas déroger.

Communiquer sur les réseaux sociaux

Autant le dire, c’est une évidence. La présence d’un freelance ou d’une entreprise sur les réseaux sociaux ne se discute même plus. C’est comme si vous doutiez de l’utilité d’un site internet pour mettre en avant votre activité. Ça n’a pas de sens.

Aujourd’hui, près de 9 Français sur 10 possèdent un compte sur Facebook, Twitter, Linkedin, Viadeo, Pinterest. Des réseaux qui ont tous une particularité. Reste à savoir lequel d’entre eux convient le mieux à l’activité du Freelance. Par exemple, un professionnel de la mode a plus intérêt à se concentrer sur Pinterest où il va pouvoir partager facilement l’image de ses produits.

N’hésitez pas cependant à établir une stratégie de CRM (gestion de la relation clients). C’est ce qui va vous permettre de mieux cerner vos cibles commerciales.

Une campagne téléphonique

Personne n’aime faire du phoning. C’est rébarbatif, souvent frustrant et, pire que tout, cela prend du temps. Beaucoup de temps. Comptez une matinée pour espérer avoir un nombre de rendez-vous suffisant. Mais les retours sont immédiats. Vous savez tout de suite si vous intéressez votre interlocuteur.

Attention cependant à bien travailler votre message commercial. Testez-le auparavant auprès de personnes de confiance. Rien n’est pire que de passer pour un amateur.

Lancer son blog professionnel

À mi-chemin entre la campagne téléphonique et les réseaux sociaux, le blog permet d’entretenir une relation privilégiée avec ses clients et prospects grâce aux commentaires. Il permet également à l’entrepreneur de montrer son niveau d’expertise. Articles, vidéos, infographies, tous les moyens sont bons pour se démarquer.

Pourquoi d’ailleurs ne pas faire d’étude de cas ?  Cela valorise votre activité à travers des exemples concrets. Une démarche qui est d’ailleurs fortement conseillée pour les produits techniques tels que les logiciels ou des prestations de service précises.

Créer un livre blanc

Plus long qu’un article publié sur un blog, un livre blanc détaille l’expertise du professionnel. Mais, à la différence d’un article, il aborde plusieurs angles de l’activité : état du marché, technologies utilisées, démarche du produit. Son format se situe entre 5 et 20 pages.

Certains Freelances le proposent en échange de coordonnées, mais l’entrepreneur peut tout à fait créer des livres blancs pour ses clients et prospects.

Créer une Newsletter

La Newsletter sert presque de journal externe de l’entreprise. C’est elle qui donne les dernières informations aux abonnés : nouvelles publications, nouveaux recrutements, nouveaux produits, voire une nouvelle stratégie.

De la même manière que les contenus sur le blog, la Newsletter doit être publiée de manière régulière.

Partager cet article

3 Comments

  1. Merci pour ce rappel ! Nous oublions souvent qu’avant d’investir des sommes indécentes auprès d’agences de communication, nous pouvons utiliser les outils à notre disposition. Ces outils gratuits permettent aux petites entreprises et aux indépendants de se différencier et de se faire connaitre.

    Reply
  2. J’ai vraiment aimé le raisonnement fait dans cet article

    Reply
  3. Just cause it’s simple doesn’t mean it’s not super hepulfl.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Share This