Le statut de freelance ne se développe pas exclusivement en France. Qu’est-ce qu’être freelance dans le monde? Comment le statut d’indépendant se porte à l’étranger ? Tour d’horizon.

Travailler à son compte attire. En Europe, en Amérique, en Asie et jusqu’en Afrique, le statut de freelance a le vent en poupe. Et on comprend pourquoi ! Les entreprises sous-traitent de plus en plus les tâches qu’elles considèrent comme secondaires pour se concentrer sur leur coeur d’activité. Développement web, graphisme, community management, rédaction d’articles ; beaucoup d’activités sont confiées à des freelances. C’est pourquoi on observe une croissance du nombre de freelances à travers le monde.

En Amérique

Les États-Unis est le pays précurseur du travail indépendant. Le statut concerne 34% de la force de travail américaine. Le terme « freelance », lui-même emprunté à l’anglais, en témoigne. Bien évidemment, c’est dans les grands centres économiques des Etats-Unis que l’on trouve de grandes communautés de freelances. Plus précisément, New York et San Francisco sont des villes plébiscitées par les indépendants. C’est d’ailleurs dans ces villes que sont nées les premiers espaces de coworking.
Côté Amérique du Sud, Santiago ou Buenos Aires regorgent de freelances dont beaucoup d’expatriés.

En Europe

Au sein de notre continent, la Hollande et la Pologne mettent tout en œuvre pour améliorer les conditions de travail et le bien-être des freelances. Résultat, la Pologne a vu le nombre de freelances s’accroître de 88 % entre 2000 et 2013. En Hollande, on note une augmentation de 93 % pour la même période. Pourquoi une telle augmentation ? Tout simplement, parce que les frais médicaux, les soins de santé de longue durée, les allocations familiales, le capital décès et la pension de retraite sont pris en charge par l’Etat.
L’Italie est, quant à lui, le pays qui favorise le moins le statut d’indépendant. Par exemple, les agents commerciaux indépendants italiens ne sont rémunérés qu’à la commission, et les charges sociales peuvent représenter 40% du chiffre d’affaires du freelance.

En Asie

En Asie, certains pays attirent plus que d’autres. Les destinations paradisiaques « connectées au système monde » grâce à internet : la Thaïlande, le Cambodge, la Malaisie ou encore le Vietnam ; voient leur nombre de travailleurs indépendants augmenter. Ces pays sont en plein développement : technicisation, urbanisation et développement du coworking grâce au wifi. Bref, l’avenir du travail indépendant en Asie semble sur la bonne voie.

En Afrique

En Afrique, le débat est tout autre. Les inégalités de développement entre les pays impactent considérablement l’évolution du statut des travailleurs. D’autres problèmes de coordination persistent sur le marché du travail et ils polarisent toute l’énergie des autorités africaines. Mais le statut d’indépendant existe bien! Des plateformes sont spécialisées dans la mise en relation entre les entreprises et les freelances africains: Agartha, Afreeklance. Le statut d’indépendant est donc en plein développement.

Share This