Accueil » portage salarial

portage salarial

Freelance : vos droits à la formation avec le portage salarial

Comme tous les salariés, les freelances en portage salarial peuvent bénéficier d’une formation qualifiante. Ce droit, essentiel dans le parcours professionnel des indépendants, est pourtant souvent méconnu des premiers concernés.    La formation professionnelle est un droit essentiel pour tous les salariés. Perfectionner ses connaissances, développer des nouvelles compétences et consolider des acquis sont autant de raisons pour se lancer dans cette aventure. Et s’il y a bien une activité qui doit se former au quotidien, c’est celle du freelance. Avec le Portage Salarial, les freelances ont un droit à la formation !   En faisant le choix du travail indépendant, le consultant s’engage tacitement à être constamment performant. Face à ce challenge, la formation s’impose comme LA répo...

Portage salarial ou entreprise individuelle ?

Quel statut juridique choisir ? Lorsque l’on devient travailleur indépendant, cette question pointe assez rapidement le bout de son nez. Le dilemme peut se résumer ainsi : portage salarial versus entreprise individuelle. Pour statuer en toute connaissance de cause, retour sur les avantages de ces deux statuts, sans pour autant oublier les règles importantes quand on veut être un freelance.   Avant de faire son choix entre les deux statuts, il faut bien les comprendre. Selon l’Insee, l’entreprise individuelle – EIRL pour les intimes – est la propriété exclusive d’une personne physique. Elle encadre le travailleur indépendant qui peut exercer sous le régime du micro-entrepreneur. D’un autre côté, selon le site service-public.fr, le portage salarial est une relation contractu...

Auto-entrepreneur : le statut chouchou des freelances

Largement plébiscité par les travailleurs indépendants, le régime auto-entrepreneur fêtera ses dix ans en janvier 2019. L’occasion de faire le point sur les évolutions de ce statut qui représente 41 % des créations d’entreprises.  Auto-entrepreneur, un statut qui ne rassure pas forcément à sa création en janvier 2009, mais qui est aujourd’hui plébiscité par les travailleurs indépendants avec plus de 241 000 immatriculations de micro-entreprises rien qu’en 20171. Lancé pour contrer la crise économique et booster l’envie d’entreprendre en France, le régime propose des démarches administratives simplifiées et le versement de cotisations proportionnelles au chiffre d’affaires… Et c’est un succès ! Dès la première année, on compte près de 308 000 créations d’auto-entreprises. Dans un rapp...

Quel statut juridique choisir en freelance ?

Entreprise individuelle, EURL, SASU, portage salarial… il est facile de s’y perdre lorsqu’il faut choisir son statut juridique. Mais il faut faire un choix pour démarrer votre activité en indépendant. Point par point, on vous aide à y voir plus clair. Vous avez décidé de vous lancer à votre compte, et d’exercer votre activité en tant que freelance. Une des premières étapes va être de choisir la forme juridique de votre entreprise – car le terme « freelance » ne constitue pas un statut en tant que tel. Ce choix peut s’avérer crucial, puisqu’il aura un impact sur votre couverture sociale, votre responsabilité ou encore votre imposition. D’où l’importance de bien étudier chaque alternative…   L’entreprise individuelle : un statut simple et peu coûteux, idéale pour démarrer Le...

Une nouvelle branche d’activité pour le portage salarial

La Ministre du travail, Madame Myriam El Khomri a annoncé, après avoir reçu le PEPS la création d’une Commission Mixte Paritaire dédiée au portage salarial.

Auto-entrepreneur contre portage salarial : quels avantages et inconvénients pour le freelance ?

Les freelances ont parfois du mal à choisir entre le statut de consultant en portage salarial et celui d’auto-entrepreneur. Le Blog du freelance vous aide à faire votre choix. Quel statut choisir ? Tous les freelances se sont posés au moins une fois la question. Et la réponse n’a rien d’évident. Entre le statut d’auto-entrepreneur et le portage salarial, les différences sont notables. Si vous ne maîtrisez pas encore les subtilités, nous allons tenter d’éclaircir votre lanterne.

Comment travailler en freelance grâce au portage salarial

Le freelance peut choisir de travailler sous le statut du portage salarial. Un cadre qui lui permet de se concentrer uniquement sur ses clients et d’être mieux protégé socialement. Être libre, mais sans avoir à gérer les tâches ennuyeuses. Un rêve devenu réalité grâce au portage salarial. Avec ce système de gestion encore peu connu du grand public, le travailleur freelance évacue une grande partie du travail administratif. Des besognes qui, en général, ne le passionnent guère. Par exemple, un freelance en portage salarial n’a plus à créer sa propre entité juridique. Il n’a plus besoin de gérer sa protection sociale. Il est protégé au même titre qu’un salarié : assurance-chômage, contrat de travail, cotisation pour la retraite. Mais, à la différence d’un CDI lambda, le freelance en portage ...

Quel statut choisir quand on est freelance ?

Pour démarrer son activité, le freelance doit choisir le statut administratif qui lui convient le mieux. Panorama des outils qui sont à sa disposition. C’est officiel. Vous êtes désormais votre propre patron. L’activité est lancée. Le site internet est prêt. Vous avez même votre premier client. Il ne vous manque plus qu’une chose avant de pouvoir facturer : choisir un statut et le notifier à l’administration. Un chemin de croix, au regard du nombre de régimes fiscaux, statuts sociaux et juridiques. Le Blog du freelance vous aide à y voir plus clair. L’entreprise individuelle (EI, AE) Ici, l’entreprise est rattachée à un individu. Simple d’accès, le statut reste le meilleur choix pour les prestataires de services qui ne nécessitent pas de fournitures de marchandise. Les formalités d’adhésio...