Relation client

Pourquoi nos clients nous font travailler

J’ai repéré cet article de Freelancefolder, que je vous propose, traduit à la bonne franquette. L’article liste 10 facteurs qui expliquent pourquoi des clients nous confient leurs travaux. 1) Le prix. Même si le prix ne doit pas être un de ces 10 facteurs, certains clients nous font travailler parce que nous sommes moins chers. Attention, toutefois, aux freelances qui pensent qu’ils feront leur trou en proposant des tarifs très bas. Au final, ils ne gagneront pas leur vie. A nous aussi d’éviter ce type de clients. 2) Le prestige. Cette raison est un peu tirée par les cheveux, parce que même si nous sommes « connus » dans notre niche, nous sommes de parfaits inconnus dans d’autres. 3) La facilité. A condition de nous rendre « faciles », dans le sens où nous pro...

Comment faire le bilan d’un projet avec un client ?

La semaine dernière, dans la Minute du Freelance, j’ai parlé de l’importance de faire un bilan d’un projet avec ses clients. En faisant ce bilan, l’idée est de recueillir des feedbacks de vos clients, de leur en donner, et ainsi d’apprendre pour s’améliorer et construire votre prochaine mission sur de meilleures bases avec ce client ou bien un autre. Stéphanie, alias una idea sur le blog, avait commenté la Minute en disant que justement, elle allait avoir un bilan avec un de ses clients. Stéphanie est freelance et organise pour les entreprises des séminaires de prise de décision, des projets de transformation,… Je lui ai donc demandé de nous donner un retour, que voici, sous la forme d’un billet en deux parties : dans la première partie, la p...

Comment faire une bonne première impression auprès de clients potentiels ?

Faire bonne impression, c’est primordial. C’est ce que nous rappelle cet article, qui s’adresse prioritairement aux webdesigners, mais qui intéressera tous les freelances. Voici une petite traduction. Avoir un portfolio intéressant et utile Appelons-le portfolio ou références, l’important est d’y décrire et d’y mettre en valeur vos réalisations. Un client potentiel y fera toujours un tour, histoire de voir ce que vous avez fait et pour qui vous avez déjà travaillé. Soignez-le. Répondre rapidement Ce n’est pas la première fois que je vous le dis, mais répondez rapidement quand on vous contacte. Souvent, un contrat finit dans l’escarcelle du premier freelance qui y répond. Communiquez simplement et de façon compréhensible Evitez les termes trop...

Freelances, faites le point pour booster votre activité

Parfois, il est bon de se poser et d’essayer de regarder son business avec un oeil froid, analytique et avec un peu de recul. Evidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire. Entre une urgence, un peu de compta à terminer et des devis à faire, on a parfois peu le temps et la tête à l’exercice.

Salon des micro entreprises (SME) : 4 idées pour réussir un salon

J’aime bien le Salon des micro entreprises, car on y trouve plein d’exposants qui couvrent tout notre écosystème, de la protection sociale aux statuts, en passant par la comptabilité, la prospection commerciale, etc. Quand on débute, c’est bien d’avoir toutes ces ressources en même temps et sur un même lieu – et même quand on a de la bouteille dans l’indépendance, d’ailleurs, car on a toujours quelque chose à apprendre, une nouvelle loi à connaître, etc. En me promenant au Salon, je me suis dit qu’il y a des pistes à explorer pour promouvoir ses services et son expertise. Voici 4 idées qui peuvent fonctionner pour n’importe quel salon : Louez un mini-stand : mettez-vous à plusieurs freelances, de préférence avec des expertises complémen...

Freelances, chouchoutez vos clients !

Certes, le mot « chouchouter » est peut-être un peu fort, mais l’idée est vraiment de soigner vos clients, surtout en période de crise. Pour y parvenir, il y a des petites choses à faire au quotidien, qui peuvent faire la différence, comme… répondre aux emails et au téléphone ! Vous allez me dire que c’est évident, mais je peux vous assurer que ce n’est pas toujours le cas et que chaque jour, en parlant avec des freelances, je m’aperçois que certains d’entre eux « oublient » de répondre à leurs clients ou qu’ils le font dans des délais parfois trop importants. D’où un décalage entre leur expertise, souvent remarquable, et la médiocrité de leur relation client… L’idée ici n’est pas d’obéir « au doigt et à l’œil à son cl...

Que faire face à un client « vampire » ?

On a tous eu un client « vampire ». Vous savez, ce genre de client qui vous « use », accapare votre temps et votre énergie, et qui, quoi que vous fassiez, n’est jamais content de votre travail… y compris après l’avoir (re)refait selon ses propres indications. Vous voyez de qui je veux parler ? Un type de client assez dangereux, car le temps que vous passer à essayer de le satisfaire (en vain…), est du temps que vous ne passez pas à vous occuper de vos autres clients, qui nécessitent, eux aussi, toute votre attention. Sans parler de la prospection, que vous pouvez oublier… Comment identifier un client « vampire » ? Quelques signes avant-coureurs devraient vous permettre de les identifier comme, par exemple, le nombre d’emails échangés depuis votre rencont...

Joel Rotelli : « Perles de pro est un site pour rire et éduquer nos clients »

« Je voudrais un site comme ebay pour 2000 euros… » ; « Vous pouvez me faire pour 1 000 euros une plateforme de vidéos comme Dailymotion ? » Joel Rotelli, freelance spécialisé dans la conception de sites Internet, a compilé ces « perles », et bien d’autres, sur un site : Perles de pro. Un site qui a aussi pour ambition d’éduquer nos clients. Interview.

Comment réussir votre présentation ?

Entre nous, une bonne présentation, c’est très rare. Vous savez, ces présentations qui vous enthousiasment et qui vous donnent envie d’aller discuter avec le conférencier. Je pense que nous aussi, lorsqu’on nous demande de présenter notre expertise, nous devons essayer d’être aussi enthousiasmant. Et si vous pensez qu’une bonne présentation est liée à la qualité d’orateur du conférencier, détrompez-vous. Pas besoin d’être un pro pour accrocher votre auditoire : il suffit de bien vous y prendre. Comment ? Voici 3 conseils, inspirées de mes expériences personnelles et d’un article du blog du Harvard Business Publishing. 1)  Racontez une histoire. Plutôt que d’assommer votre auditoire avec des chiffres et des slides avec 150 bullet points,...

Comment se constituer ses premières références quand on débute ?

Quand on commence en tant que freelance, on court souvent après le premier client. Mais il n’est pas toujours facile à décrocher… Aussi, tout en poursuivant sa prospection, il n’est pas idiot de proposer vos services gratuitement, que ce soit à un ami ou à une association dont vous appréciez l’action par exemple. Cela peut vous aider à mettre le pied à l’étrier et, au final, c’est une référence qui peut vous servir pour la suite : un client n’aime pas essuyer les plâtres et privilégiera toujours un freelance ayant un peu de bouteille – d’où l’importance d’avoir quelques références 😉 Pour se les constituer, vous pouvez passer soit par une connaissance, soit proposer directement vos services à une association. 1) Travailler po...

Freelances, comment augmenter votre CA avec un devis à tiroirs

L’autre jour, un de mes clients m’a demandé une plaquette pour une de ses nouvelles activités. A première vue, un petit projet… mais pourquoi ne pas essayer de le rendre plus gros ? Résultat, je suis arrivé avec un devis à tiroirs : le devis pour la réalisation et la rédaction de ladite plaquette, mais aussi des estimations chiffrées et des maquettes pour un emailing de prospection et une newsletter pour fidéliser les clients qui utilisent déjà le service en question. Bien évidemment, j’avais préparé les explications qui vont bien pour justifier les présences de ces deux nouveaux éléments, qui étaient pertinents par rapport au business et aux objectifs de mon client. Au final ? J’ai multiplié par deux le budget de départ et inscrit dans le temps cette collabor...

Voici notre manuel de survie face à la crise

Presque aucun email, ni coup de fil,… En discutant avec certains freelances, pas de doute : la crise commencerait DÉJÀ à se faire sentir. Plutôt que de se laisser abattre, il faut réagir et surtout… agir ! Je publie quelques idées qui vous aideront à saisir et/ou à provoquer les opportunités qui existent malgré tout en ces temps difficiles et cette période de crise. Ce que j’aimerais par-dessus tout, c’est que vous aussi participiez à ce « manuel de survie ». N’hésitez pas à réagir, à proposer des idées… Il est temps de se serrer les coudes, on a tous à y gagner 😉 Conseil 1 : prospecter en mettant en avant son statut Être freelance, ce n’est pas seulement un état d’esprit, c’est un statut avantageux pour ceux qui nous font travailler ca...