Accueil » statut

statut

Freelance : vos droits à la formation avec le portage salarial

Comme tous les salariés, les freelances en portage salarial peuvent bénéficier d’une formation qualifiante. Ce droit, essentiel dans le parcours professionnel des indépendants, est pourtant souvent méconnu des premiers concernés.    La formation professionnelle est un droit essentiel pour tous les salariés. Perfectionner ses connaissances, développer des nouvelles compétences et consolider des acquis sont autant de raisons pour se lancer dans cette aventure. Et s’il y a bien une activité qui doit se former au quotidien, c’est celle du freelance. Avec le Portage Salarial, les freelances ont un droit à la formation !   En faisant le choix du travail indépendant, le consultant s’engage tacitement à être constamment performant. Face à ce challenge, la formation s’impose comme LA répo...

Portage salarial ou entreprise individuelle ?

Quel statut juridique choisir ? Lorsque l’on devient travailleur indépendant, cette question pointe assez rapidement le bout de son nez. Le dilemme peut se résumer ainsi : portage salarial versus entreprise individuelle. Pour statuer en toute connaissance de cause, retour sur les avantages de ces deux statuts, sans pour autant oublier les règles importantes quand on veut être un freelance.   Avant de faire son choix entre les deux statuts, il faut bien les comprendre. Selon l’Insee, l’entreprise individuelle – EIRL pour les intimes – est la propriété exclusive d’une personne physique. Elle encadre le travailleur indépendant qui peut exercer sous le régime du micro-entrepreneur. D’un autre côté, selon le site service-public.fr, le portage salarial est une relation contractu...

Auto-entrepreneur : le statut chouchou des freelances

Largement plébiscité par les travailleurs indépendants, le régime auto-entrepreneur fêtera ses dix ans en janvier 2019. L’occasion de faire le point sur les évolutions de ce statut qui représente 41 % des créations d’entreprises.  Auto-entrepreneur, un statut qui ne rassure pas forcément à sa création en janvier 2009, mais qui est aujourd’hui plébiscité par les travailleurs indépendants avec plus de 241 000 immatriculations de micro-entreprises rien qu’en 20171. Lancé pour contrer la crise économique et booster l’envie d’entreprendre en France, le régime propose des démarches administratives simplifiées et le versement de cotisations proportionnelles au chiffre d’affaires… Et c’est un succès ! Dès la première année, on compte près de 308 000 créations d’auto-entreprises. Dans un rapp...

Quel statut juridique choisir en freelance ?

Entreprise individuelle, EURL, SASU, portage salarial… il est facile de s’y perdre lorsqu’il faut choisir son statut juridique. Mais il faut faire un choix pour démarrer votre activité en indépendant. Point par point, on vous aide à y voir plus clair. Vous avez décidé de vous lancer à votre compte, et d’exercer votre activité en tant que freelance. Une des premières étapes va être de choisir la forme juridique de votre entreprise – car le terme « freelance » ne constitue pas un statut en tant que tel. Ce choix peut s’avérer crucial, puisqu’il aura un impact sur votre couverture sociale, votre responsabilité ou encore votre imposition. D’où l’importance de bien étudier chaque alternative…   L’entreprise individuelle : un statut simple et peu coûteux, idéale pour démarrer Le...

Quand quitter le confort du salariat pour se focaliser sur son activité de freelance ?

Catherine Taret était salariée dans un grand groupe. Du jour au lendemain, elle a tout quitté pour devenir freelance. Quand et pourquoi a-t-elle décidé de lancer son activité de freelance? Dans son dernier ouvrage, Il n’est jamais trop tard pour éclore, elle décrit son épopée. “Ça s’est passé un jour dans un escalier”. Cette citation extraite du livre de Catherine Taret résume bien la soudaineté et le caractère inattendu que prend la carrière professionnelle de l’actuelle freelance. Catherine Taret avait tout ce dont on pouvait rêver: un CDI dans un grand groupe, un travail plutôt épanouissant et une promotion qui lui tendait les bras. Mais, elle a décidé de tout plaquer. Il lui manquait quelque chose: “Je travaillais en tant que brand manager. Mon job était très sympa: je m’occupais de l’...

Statut de collaborateur autonome : vers la fin du clivage salarié/indépendant ?

Salarié et indépendant sont deux statuts connus. S’ils sont considérés comme totalement opposés, des réflexions sont menées afin de les concilier avec le statut de collaborateur autonome. Bientôt la distinction entre indépendant et salarié n’existera plus. Mythe ou réalité ? Avec la réflexion autour du statut de collaborateur autonome, le clivage entre travailleur issu du salariat et freelance sera bientôt révolu. En quoi consiste précisément ce nouveau statut ? Le collaborateur autonome : un salarié-freelance ? Le collaborateur autonome est un statut qui concilie des caractéristiques propres aux freelances avec des caractéristiques inhérentes au statut de salarié. A l’instar des travailleurs salariés, le collaborateur autonome est économiquement dépendant de l’entreprise. Cependant, il a ...

De San Francisco à Dakar en passant par Amsterdam, tour du monde du statut de freelance

Le statut de freelance ne se développe pas exclusivement en France. Qu’est-ce qu’être freelance dans le monde? Comment le statut d’indépendant se porte à l’étranger ? Tour d’horizon. Travailler à son compte attire. En Europe, en Amérique, en Asie et jusqu’en Afrique, le statut de freelance a le vent en poupe. Et on comprend pourquoi ! Les entreprises sous-traitent de plus en plus les tâches qu’elles considèrent comme secondaires pour se concentrer sur leur coeur d’activité. Développement web, graphisme, community management, rédaction d’articles ; beaucoup d’activités sont confiées à des freelances. C’est pourquoi on observe une croissance du nombre de freelances à travers le monde. En Amérique Les États-Unis est le pays précurseur du travail indépendant. Le statut concerne 34% de la force...

Une nouvelle branche d’activité pour le portage salarial

La Ministre du travail, Madame Myriam El Khomri a annoncé, après avoir reçu le PEPS la création d’une Commission Mixte Paritaire dédiée au portage salarial.

Prélèvement à la source : quels changements pour les indépendants ?

Le prélèvement à la source arrive à partir du 1er janvier 2018. Quels changements et nouveaux avantages pour les indépendants?

Pourquoi une startup a t-elle intérêt à passer par des freelances?

Une startup ne pense pas toujours à faire appel aux services des freelances. Et pourtant, ils apportent tellement d’avantages. La preuve. Une évidence. Entre les freelances et les startups, la compréhension devrait être totale. Mais c’est loin d’être toujours le cas. Les freelances évitent parfois les structures fragiles financièrement. Quant aux startups, elles préfèrent souvent faire les choses en interne… en attendant d’avoir un peu de budget. Bien sûr, les startups saisissent l’intérêt de passer par un freelance, mais elles préfèrent les connaître. Et puis la marque d’une entreprise rassure. Ce n’est pas une seule personne, mais toute une structure qui s’occupe de vous. Pour dépasser ces dernières craintes, nous vous rappelons les avantages que vous avez à passer par un freelance :

Pourquoi travailler avec un graphiste freelance ?

Les entreprises sous-estiment l’impact d’un graphiste indépendant sur l’identité visuelle de l’entreprise. Le Blog du freelance va tenter de vous expliquer pourquoi vous devez travailler avec un graphiste freelance. Pour les TPE, PME, faire appel à un graphiste n’est pas une obligation. Un luxe. Si certains pensent qu’« Il suffit de bidouiller », un mauvais design, se repère rapidement. Et cela, très rapidement. Le résultat, l’image de l’entreprise en pâtit. Tout ça pour avoir voulu faire des économies de bouts de chandelle. Il existe pourtant des graphistes en freelance à la portée de toutes les bourses. Bien sûr, tout dépend du niveau d’expérience que vous souhaitez avoir. Si vous doutez de l’utilité d’un graphiste en freelance, nous vous rappelons quelques avantages. Il connaît le...

Être salarié et freelance : est-ce seulement possible ?

Avant de basculer totalement dans une vie palpitante d’entrepreneur indépendant, certains freelances gardent un emploi salarié. D’un point de vue administratif, comment être salarié et freelance ? Avoir deux jobs. Sur le principe, rien ne vous en empêche. La liberté du travail est sacrée en France. Aujourd’hui, près d’un autoentrepreneur sur quatre exerce déjà une autre activité à temps partiel ou temps plein. Une seule restriction cependant : ne pas développer une activité susceptible de concurrencer son employeur. Normal. Le salarié/freelance doit ensuite faire attention à ne pas se tromper de case au moment de déclarer ses cotisations sociales. Quelles questions faut-il se poser, afin d’être certain de rester dans les clous ? Le Blog du freelance anticipe trois interrogations.

  • 1
  • 2