Accueil » statut » Page 2

statut

Une nouvelle branche d’activité pour le portage salarial

La Ministre du travail, Madame Myriam El Khomri a annoncé, après avoir reçu le PEPS la création d’une Commission Mixte Paritaire dédiée au portage salarial.

Prélèvement à la source : quels changements pour les indépendants ?

Le prélèvement à la source arrive à partir du 1er janvier 2018. Quels changements et nouveaux avantages pour les indépendants?

Pourquoi une startup a t-elle intérêt à passer par des freelances?

Une startup ne pense pas toujours à faire appel aux services des freelances. Et pourtant, ils apportent tellement d’avantages. La preuve. Une évidence. Entre les freelances et les startups, la compréhension devrait être totale. Mais c’est loin d’être toujours le cas. Les freelances évitent parfois les structures fragiles financièrement. Quant aux startups, elles préfèrent souvent faire les choses en interne… en attendant d’avoir un peu de budget. Bien sûr, les startups saisissent l’intérêt de passer par un freelance, mais elles préfèrent les connaître. Et puis la marque d’une entreprise rassure. Ce n’est pas une seule personne, mais toute une structure qui s’occupe de vous. Pour dépasser ces dernières craintes, nous vous rappelons les avantages que vous avez à passer par un freelance :

Pourquoi travailler avec un graphiste freelance ?

Les entreprises sous-estiment l’impact d’un graphiste indépendant sur l’identité visuelle de l’entreprise. Le Blog du freelance va tenter de vous expliquer pourquoi vous devez travailler avec un graphiste freelance. Pour les TPE, PME, faire appel à un graphiste n’est pas une obligation. Un luxe. Si certains pensent qu’« Il suffit de bidouiller », un mauvais design, se repère rapidement. Et cela, très rapidement. Le résultat, l’image de l’entreprise en pâtit. Tout ça pour avoir voulu faire des économies de bouts de chandelle. Il existe pourtant des graphistes en freelance à la portée de toutes les bourses. Bien sûr, tout dépend du niveau d’expérience que vous souhaitez avoir. Si vous doutez de l’utilité d’un graphiste en freelance, nous vous rappelons quelques avantages. Il connaît le...

Être salarié et freelance : est-ce seulement possible ?

Avant de basculer totalement dans une vie palpitante d’entrepreneur indépendant, certains freelances gardent un emploi salarié. D’un point de vue administratif, comment être salarié et freelance ? Avoir deux jobs. Sur le principe, rien ne vous en empêche. La liberté du travail est sacrée en France. Aujourd’hui, près d’un autoentrepreneur sur quatre exerce déjà une autre activité à temps partiel ou temps plein. Une seule restriction cependant : ne pas développer une activité susceptible de concurrencer son employeur. Normal. Le salarié/freelance doit ensuite faire attention à ne pas se tromper de case au moment de déclarer ses cotisations sociales. Quelles questions faut-il se poser, afin d’être certain de rester dans les clous ? Le Blog du freelance anticipe trois interrogations.

Auto-entrepreneur contre portage salarial : quels avantages et inconvénients pour le freelance ?

Les freelances ont parfois du mal à choisir entre le statut de consultant en portage salarial et celui d’auto-entrepreneur. Le Blog du freelance vous aide à faire votre choix. Quel statut choisir ? Tous les freelances se sont posés au moins une fois la question. Et la réponse n’a rien d’évident. Entre le statut d’auto-entrepreneur et le portage salarial, les différences sont notables. Si vous ne maîtrisez pas encore les subtilités, nous allons tenter d’éclaircir votre lanterne.

Charges : ce qu’il faut savoir quand on se lance dans une activité de freelance

Article mis à jour le 07/11/2018 Le freelance doit apprendre à calculer le montant de ses prestations en fonction de ses charges. Voici quelques conseils pour ne pas avoir de mauvaises surprises.  La liberté a un coût. Les freelances expérimentés ne le savent que trop bien. A la différence d’un salarié, eux créent leur propre emploi. Ce qui les oblige à accomplir un grand nombre de tâches administratives : cotisations sociales, retraites, médecine professionnelle, assurances. Sans parler de toutes les démarches imposées par le statut. Résultat, entre la facturation et le bénéfice net, la différence varie du simple au double. Et encore ! Raison de plus pour le Blog du freelance de revenir sur la méthode de calcul d’une prestation et sur le paiement des charges. Les charges quand vous êtes f...

Comment travailler en freelance grâce au portage salarial

Le freelance peut choisir de travailler sous le statut du portage salarial. Un cadre qui lui permet de se concentrer uniquement sur ses clients et d’être mieux protégé socialement. Être libre, mais sans avoir à gérer les tâches ennuyeuses. Un rêve devenu réalité grâce au portage salarial. Avec ce système de gestion encore peu connu du grand public, le travailleur freelance évacue une grande partie du travail administratif. Des besognes qui, en général, ne le passionnent guère. Par exemple, un freelance en portage salarial n’a plus à créer sa propre entité juridique. Il n’a plus besoin de gérer sa protection sociale. Il est protégé au même titre qu’un salarié : assurance-chômage, contrat de travail, cotisation pour la retraite. Mais, à la différence d’un CDI lambda, le freelance en portage ...

Quel statut choisir quand on est freelance ?

Pour démarrer son activité, le freelance doit choisir le statut administratif qui lui convient le mieux. Panorama des outils qui sont à sa disposition. C’est officiel. Vous êtes désormais votre propre patron. L’activité est lancée. Le site internet est prêt. Vous avez même votre premier client. Il ne vous manque plus qu’une chose avant de pouvoir facturer : choisir un statut et le notifier à l’administration. Un chemin de croix, au regard du nombre de régimes fiscaux, statuts sociaux et juridiques. Le Blog du freelance vous aide à y voir plus clair. L’entreprise individuelle (EI, AE) Ici, l’entreprise est rattachée à un individu. Simple d’accès, le statut reste le meilleur choix pour les prestataires de services qui ne nécessitent pas de fournitures de marchandise. Les formalités d’adhésio...

Ces signaux qui montrent que vous avez peur du changement

Etre freelance, c’est être capable de changer régulièrement. Personnellement, dans mon parcours, j’ai pris plusieurs chemins, certains se sont avérés complémentaires alors que d’autres me sont apparus au fil de l’eau, et ont nécessité l’acquisition de nouvelles compétences. Rien que pour cela, je trouve qu’être freelance est une aventure passionnante, qui nous en apprend beaucoup sur nous. C’est la raison pour laquelle je vous ai traduit (à la bonne franquette, bien sûr) ce billet de Seth Godin qui liste des réactions qu’on peut avoir face à une nouvelle idée (qui implique un ou des changements) – des réactions qui plaident pour le status quo plutôt que pour le changement. Eh oui, il n’y a pas que les autres qui ont peur du change...

  • 1
  • 2