Accueil » Outils » Créer votre site web en 5 étapes
Outils

Créer votre site web en 5 étapes

Création site internet indépendant

Un professionnel indépendant n’a plus le droit aujourd’hui de ne pas avoir de site internet. Voici nos conseils pour aider ceux qui ne possèdent aucune compétence technique dans la création de votre site web.

« Mais, je ne sais pas faire ça moi ! » Beaucoup d’indépendants tremblent à l’idée de construire seul leur site internet. Cela se comprend. Le site web permet de mettre en avant ses références et son expertise. Mieux vaut alors ne pas se manquer. Heureusement, il existe des solutions, même sans compétence technique.

1 – La version gratuite de WordPress

Clairement, votre futur meilleur ami. Aujourd’hui, WordPress est le système de gestion de contenus le plus utilisé en France. Simple d’accès et performant, il est utilisé par tout le monde : PME, ETI, CAC 40.

Effectivement, les débutants peuvent se lancer avec la version gratuite de WordPress. En suivant les étapes indiquées par l’hébergeur, le professionnel peut créer son site internet en quelques minutes. En revanche, les possibilités de personnalisation du site sont limitées.

Autre point à prendre en considération, la version gratuite ne permet pas à l’utilisateur d’avoir sa propre adresse URL. Le site est donc accessible uniquement par l’adresse : societe.wordpress.com. Tout le monde n’apprécie pas.

2 – Créer son site par WordPress

Ça y est, le professionnel s’est fait la main sur le système WordPress. Il est temps d’acheter son nom de domaine et de choisir un hébergeur. Après avoir réservé son nom de domaine (par exemple : www.nomentreprise.fr), l’entrepreneur peut démarrer avec l’offre de base à 1,99€ par mois chez OVH. Il suffit ensuite de télécharger WordPress sur wordpress.org.

Vous arrivez désormais sur la partie la plus périlleuse : la configuration de WordPress. Pas de panique. En suivant à la lettre ce tutoriel, n’importe quel entrepreneur devrait être capable de créer un site internet.

Si certaines problématiques semblent cependant insurmontables, l’indépendant peut compter sur le soutien de la communauté des utilisateurs français. Très actifs, ils se feront un plaisir de vous aider.

Quoi qu’il en soit, votre site est désormais en ligne.

3 – Le personnaliser en fonction de ses besoins

La première chose à faire pour personnaliser son site consiste à choisir son thème graphique. Un grand nombre de thèmes gratuits se trouvent wordpress.org/themes. Les professionnels vont trouver leur bonheur. Themeforest propose également de nombreux thèmes graphiques, mais cette fois-ci payants. Jetez-y un œil, il se peut que le site de vos rêves s’y trouve. A 50 euros le thème, ce serait bête de s’en passer.

WordPress dispose d’une palette de plugins ou extensions considérables. Ce qui permet au professionnel d’ajouter très facilement de nouvelles fonctionnalités à son site internet. Trois plugins sont à télécharger en priorité : BackWPup qui permet de sauvegarder son système ; Google Analytics For WordPress qui indique au propriétaire le volume et la qualité de son trafic et enfin WordPress SEO qui aide le propriétaire du site à optimiser le référencement de ses contenus.

Mais prenez garde à ne pas vous perdre dans la jungle des extensions. Dans un premier temps, il est préférable de rester sur des extensions simples et sécurisées. Au-delà, il faut commencer à faire preuve d’une certaine maîtrise technique. Les tutos restent votre meilleure arme pour progresser.

4 – Créer son site à travers des solutions payantes

D’autres solutions sont à votre disposition pour créer un site professionnel en quelques clics. Esthétiques et adaptés aux contraintes des chefs d’entreprises, ces prestataires vous offrent un site clé en main. Voici les plus connus : Wix; Weebly, Go Daddy ou encore 1&1.

Seul problème, les prestataires fonctionnent sur un système de location. En clair, le site ne vous appartient pas. Il disparaît le jour où le paiement cesse d’arriver. Il est donc important de réfléchir avant de s’engager.

5 – Travailler avec un autre Freelance pour aller plus loin

Rien ne vaut le regard d’un expert. Si votre activité repose essentiellement sur la qualité du site internet, nous vous conseillons alors vivement de vous rapprocher d’un freelance, spécialiste dans la création de sites internet.

D’autant plus que, si vous manquez de budget, vous pouvez très bien échanger vos compétences. Peut-être a-t-il du mal à vendre, alors que vous êtes un expert en commercial. A vous de trouver un terrain d’entente.

N’oubliez pas que les freelances forment une communauté.

Partager cet article

11 Comments

  1. On peut même transformer un site WordPress en un site e-commerce, un forum, un site avec espace membres, une gallérie de photos, un répertoire, un site pour job-listing, etc simplement en installant des plugins nécessaires. Cette une plateforme vraiment puissante.

    Reply
  2. Ce petit message afin de t’encourager pour écrire de nouveau article

    Reply
  3. Merci pour l’article vraiment sympa, je travaille pour l’agence web Buyweb , nous créons nous aussi des sites internet.

    Reply
  4. votre article est vraiment réussi, très intéressant également, cela m’a permis de découvrir beaucoup de chose et il ne reste plus qu’à améliorer ce qu’on a créé déjà

    Reply
    • Bonjour et merci pour votre commentaire ! En effet, il faut travailler en test & learn !

      Reply
  5. Bonjour,

    Merci pour ces 5 grandes lignes, je vais les décortiquer un à un !

    A bientôt !

    Reply
  6. Article enrichissant !

    Reply
  7. Bonjour, je tiens à vous remercier pour ce guide très enrichissant . Je trouve ce site complet et clair ,grâce à vous j’acquiers des connaissances et des armes pour mon futur blog que je prépare à créer. 🙂

    Reply
    • Bonjour Karisa,
      C’est un plaisir de vous aider à construire votre avenir !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Share This