Accueil » Lifestyle » Etes-vous prêt à devenir freelance?
Lifestyle

Etes-vous prêt à devenir freelance?

freelance ou pas

Beaucoup de salariés ne savent pas s’ils sont prêts à devenir freelance. Si vous en faites partie, voici cinq signes qui devraient vous aider à y voir plus clair.

« Suis-je prêt à sauter le pas ? » Cette question, d’abord lancinante, s’impose petit à petit au fil des mois. Preuve que votre vie de salarié ne vous satisfait plus entièrement. Mais, si l’envie est une chose, l’aptitude en est une autre. Voici les signes qui devraient vous convaincre de définitivement embrasser une carrière de freelance.

Vous voulez travailler selon vos horaires

Tout le monde aime, dans un premier temps, avoir des horaires. Cela structure les vies. Mais au fil des années, le poids des contraintes évolue : un enfant à chercher à l’école, des engagements associatifs, une activité complémentaire pour arrondir les fins de mois. Ce qui vous oblige chaque fois à demander une autorisation à votre responsable. Insupportable pour certains.

Un freelance peut prendre une après-midi sans avoir à demander la permission. En revanche, il n’hésite pas à travailler tard si les délais l’imposent. Enfin, il peut très bien échanger avec un client à n’importe quelle heure, si cela est nécessaire. Si votre agenda s’accorde à ce tableau, vous êtes fait pour devenir freelance.

Vous êtes capable de travailler n’importe où

Au diable les bureaux fixes. À partir du moment où vous disposez d’un ordinateur, d’un peu de Wi-Fi et d’un téléphone, vous pouvez travailler de n’importe où. D’ailleurs, la table basse du salon joue parfaitement ce rôle. Pas besoin de l’émulation d’un open space. Vous savez ce que vous avez faire. La to-do list reste votre boussole quotidienne.

Vous en profitez également lors des déplacements. Le moindre rayon de soleil devient le prétexte idéal pour travailler en terrasse.

Et si jamais vous vous sentez un peu seul, vous pouvez toujours rejoindre d’autres freelances dans un espace de coworking.

Vous voulez être autonome

Hors de question d’attendre les instructions de quelqu’un d’autre. Ce qui vous intéresse, c’est d’aller au-delà de ce qui vous est demandé. Bien sûr, vous vous pliez aux exigences du client, mais vous ne restez pas passif devant les événements. Vous anticipez, vous prospectez, vous avancez.

En clair, vous aimez être votre propre patron. Prendre les décisions, les assumer, imaginer le futur de votre poste. En réalité, vous pensez déjà comme un freelance, mais vous ne le saviez pas encore.

Vous voulez être influent sur les projets

Vous avez passé l’âge d’être un rouage dans une gigantesque machine. Après des années d’expérience, vous ne souhaitez plus qu’une chose : être la personne qui va changer les choses. Attention, rien de révolutionnaire. Il ne s’agit pas ici de préparer le grand soir, mais tout simplement d’être une personne influente.

Et c’est déjà beaucoup.

Vous voulez choisir les personnes avec lesquelles vous travaillez

Enfin, vous ne pouvez plus supporter les personnes qui manquent de savoir-vivre. Qu’importe qu’il ou elle soit le plus grand client. Vous voulez travailler avec des professionnels qui partagent votre éthique de travail, vos valeurs. Le montant d’un contrat ne justifie pas tout.

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces cinq signes, c’est que vous êtes prêt à sauter le pas du freelancing.

Partager cet article

3 Comments

  1. Bonjour,

    Easy Partner a réalisé une infographie indiquant les informations utiles et nécessaires pour devenir Freelance : plafond de chiffres d’affaires, taux de charges et procédure administrative. L’infographie ainsi que tous les détails sont disponibles ici :

    http://www.easypartner.fr/blog_devenir-freelance-:-proc%C3%A9dures,-charges,-obligations_62_1

    Reply
  2. C’est moi, plus ou moins ! ^^

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This