Accueil » Business » Freelances, ne dites pas…
Business

Freelances, ne dites pas…

freelance ne dites pas

Ne dites pas…

1) Je ne comprends pas, mes clients ne me rappellent plus

Et vous, les appelez-vous régulièrement ? Leur proposez-vous de nouvelles idées ? Avez-vous une newsletter dans laquelle vous leur donnez des idées et des envies de travailler avec vous ? Quand est-ce que vous avez déjeuné avec eux la dernière fois ?

2) J’ai du mal à trouver des clients ; mes prestations n’intéressent personne.

Mettez-vous en avant vos récentes réalisations sur votre site ? Expliquez-vous votre méthode ? Qu’apportez-vous à vos prestations que les autres freelances n’apportent pas ? Avez-vous pensé à faire évoluer vos prestations ? En partant de ce que vous faites, que pouvez-vous inventer de nouveaux ?

3) Certains freelances cassent les prix ; je ne trouve plus de clients à cause d’eux.

Qu’apportez-vous de plus qu’un tarif : votre créativité, votre gestion de projet, votre capacité à trouver des solutions remarquables,… ? Pourquoi ne pas en faire des éléments fondamentaux au coeur de votre offre ?

4) C’est la crise, elle frappe mes clients…

C’est toujours la crise, c’est toujours le mauvais moment,… Pourquoi ne pas en profiter pour lancer un nouveau service, une nouvelle activité ? Creusez-vous la tête pour trouver de nouvelles idées et toucher de nouveaux clients.

Bref, vous avez compris le principe : arrêtez de vous appitoyer sur votre sort – oui, c’est dur, mais certainement moins dur qu’être salarié ; oui, c’est difficile mais la liberté a un prix. Relevez la tête, souriez et montrez votre talent en osant, en inventant, en créant,…

Partager cet article

2 Comments

  1. Entièrement d’accord avec cet article. Bien que cela puisse parfois être difficile, il faut savoir relever la tête, prendre du recul sur son activité, pour relancer la machine. Commencer a s’apitoyer sur son sort, c’est un cercle vicieux …

    Reply
  2. Bonjour Dominique,
    merci pour ces rappels; ils sont très re-motivant 😉
    Bonne journée, Anne de Grandmaison (@degrand)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Share This