Accueil » Outils » Freelance : les outils pour concevoir son logo 
Outils

Freelance : les outils pour concevoir son logo 

crea-logo

En tant que freelance, il faut réaliser tous les aspects de son activité soi-même. Cela vaut aussi pour le démarchage des clients et la communication. Pour cela, un logo apporte une identité. Il démarque un freelance des autres indépendants. Mais pour le concevoir, quelques outils sont utiles.

Les logiciels de création de logo : la solution à petit prix

Les freelances qui viennent de se lancer disposent généralement d’un petit budget, voire d’aucun budget du tout. Dans ces conditions, la création d’un logo ne doit demander que peu, voire très peu d’argent.

Pour cela, nombreux sont ceux à faire appel aux logiciels de création de logos. Et nombreux également sont les sites à s’y consacrer pleinement : LogoGenie.fr, LogoInstant.com… S’il n’est pas porté uniquement sur ce segment, Vistaprint est un exemple célèbre de générateur.

Le budget requis ici va de 0 à 50 € en moyenne. Ainsi, deux alternatives peuvent se présenter au freelance :

  • Le logo est proposé gratuitement. Le freelance a accès à une galerie de thèmes et de couleurs personnalisées, mais limitées.
  • Le logo est proposé moyennant quelques dizaines d’euros. Cette fois, le choix est beaucoup plus large, et peut donner des résultats créatifs.

Pour quelques centaines d’euros, les concours de logos

Il existe également des plates-formes comme 99designs, qui organisent des concours entre graphistes freelance. Le principe : le demandeur soumet ses exigences pour la création de son logo (par exemple, communiquer sur l’activité du freelance, être réalisé dans des tons clairs…) ; Puis, les freelances intéressés participent en soumettant les designs qu’ils ont ***çus.

Cette formule demande 250 euros en moyenne, et elle a l’avantage de rester dans un prix abordable pour un freelance tout en faisant appel à des personnes plus ou moins qualifiées. L’expression « plus ou moins » doit être soulignée : selon le prix demandé, le concours pourra être ouvert à des personnes n’étant pas des professionnels, mais possédant simplement une « patte » artistique.

Des logos à plusieurs milliers d’euros

La dernière solution concerne moins les freelances, surtout en début de carrière : il s’agit de faire appel à un graphiste professionnel, voire à une agence. Cela peut représenter un budget d’un ou plusieurs milliers d’euros. D’ailleurs, un tel appel ne concerne pas toujours un unique logo, mais aussi l’ensemble d’une charte graphique.

Des créations de logos atteignant des sommes astronomiques

Bien loin des budgets des freelances, certains logos demandent des sommes folles. Le logo de l’ancienne Agence nationale pour l’emploi (ANPE) avait coûté 2,4 millions d’euros. C’est le logo le plus cher de France.

C’est donc plutôt une alternative destinée à une entreprise. Cela dit, certains freelances bien installés vont jusque-là pour organiser la refonte de leur activité, en particulier lorsqu’ils souhaitent donner une nouvelle dimension (passer du statut d’auto-entrepreneur à celui d’entreprise « traditionnelle »).

Les générateurs apportent une solution simple, mais limitée aux freelances. Les agences et les graphistes apportent une alternative créative, mais onéreuse. Bien sûr, quelle que soit votre situation, vous pouvez aussi trouver des compromis entre ces différents budgets : le site TheNounProject.com, par exemple, a une banque d’icônes que vous pourrez modifier à loisir.

Les trois points-clés à retenir en termes d’outils pour concevoir son logo :

  • Il existe trois types d’outils pour la création de logos.
  • Ces outils ont des coûts et des potentiels très différents. Mais tous les trois, à différentes échelles, sont utilisables par les freelances.
  • Dans tous les cas, le logo reste indispensable, permettant d’identifier et de différencier un freelance de ses concurrents.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This