Accueil » Lifestyle » Freelance, la nécessité d’avoir un projet personnel
Lifestyle

Freelance, la nécessité d’avoir un projet personnel

projets personnels freelance

Un projet personnel, c’est un peu comme un jardin secret, qu’on alimente quand on a le temps, c’est-à-dire pas souvent…

Aïe… grave erreur, à mes yeux.

Un projet perso, c’est un excellent moyen d’expérimenter, d’augmenter ses revenus et d’attirer de nouveaux clients. C’est aussi une façon simple d’introduire de l’humanité et de la passion au coeur de vos activités… et je peux vous assurer que c’est très important, y compris pour des freelances qui sont sur des créneaux un peu « arides » !

1) Un projet personnel, pour expérimenter et apprendre

Je vous le répète souvent, mais un freelance qui ne se réinvente pas au quotidien, est un freelance qui est sur la mauvaise pente… Et se réinventer, c’est se former en permanence, lancer de nouveaux projets, tester de nouvelles technologies, créer de nouvelles méthodes de travail, proposer de nouveaux services à ses clients… Vous avez des idées, à vous de les exprimer ! Cela prend du temps, de la volonté, mais en s’organisant, on y arrive. Et surtout n’ayez pas peur que vos clients découvrent votre « jardin secret » : dans la très grande majorité des cas, ils seront certainement très intéressés parce que vous faîtes. Et puis, n’ont-ils pas des passions eux-aussi ?

2) Un projet personnel, pour gagner de l’argent

Personnellement, mes projets persos me rapportent presque toujours de l’argent, directement ou indirectement. Il y a mille et une façon d’inventer des sources de revenus à partir d’un projet perso : cela peut être développer une appli iPhone, créer un blog sur sa passion et en devenir un expert reconnu (ne riez pas… cela peut arriver très vite, et vous ouvrir des opportunités incroyables – j’en parle en connaissance de cause !),…

3) Un projet personnel, pour montrer votre coeur

Un projet perso est généralement fait avec le coeur. On y met beaucoup de nous-même. On ne triche pas. Du coup, certains, en découvrant ce que vous faites, sont touchés. Leur attitude à votre égard peut parfois changer. Avoir une présence associative très forte, faire de la peinture ou de la scup, que vous peignez, sculptez, faites du soutien scolaire auprès de populations difficiles, aidiez des demandeurs d’emploi à rédiger leur CV,…

4) Un projet personnel, pour se faire du bien

Quand on se met derrière son ordinateur pour travailler sur son projet perso (cela marche aussi devant son chevalet !), on passe un bon moment. On se laisse aller. On se vide la tête, et ça nous fait du bien.

**

Pour illustrer ces points, voici la page Projets personnels de Sophie Masure, une directrice artistique freelance. J’ai apprécié qu’elle consacre une page à ses projets personnels.

 

Et vous, quel est votre projet perso ? En parlez-vous sur votre blog ou votre site Internet ?

Partager cet article

4 Comments

  1. Très bon article encore une fois et merci de parler de mon projet perso 🙂
    Je ne peux que te rejoindre sur l’importance d’expérimenter et semer des graines dans un univers qui nous est vraiment personnel.
    La difficulté au démarrage et souvent de n’avoir aucun commanditaire et du coup de ne pas savoir par quoi commencer. Aucune pression pour un rendu, du coup difficile aussi de s’y mettre pour de vrai.
    Se fixer une date pour une expo ou un événement particulier peut aider à se mettre un coup de pied aux fesses. C’est d’ailleurs ce qui se profile en ce moment car je prévois une ou des expos avec une connaissance qui partage le même univers que moi dans un tout autre domaine (stylisme).
    Du même coup, quand on arrive à bien avancer sur un projet perso, on apprend aussi à mieux se connaître car on ne travaille pas pour un client mais bien pour soi 🙂
    Plus d’infos sur mon projet perso « La boite à mémoires » sur sa page Facebook dédiée (en attendant que je me mette au vrai site 😉
    https://www.facebook.com/laboiteamemoires

    Reply
  2. @Sophie merci pour tes précisions et encore bravo.

    Reply
  3. Mon dernier projet perso fut la lancement du 1er magazine digital sur le vin en France (rien que ça!). J’en suis à mon 4è numéro. 96 pages, il est devenu collaboratif, avec 10 journalistes du vin qui m’accompagnent. Tout est gratuit (pour le moment).
    J’en parle sur mon blog, sur FB et Twitter. Même crée un blograpido afin de retrouver plus aisément le magazine. « Au Service du Vin ».
    http://www.auserviceduvin.fr

    Reply
  4. I’d like to find out more? I’d care to find out more details.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This