Sélectionner une page

Freelance : 6 astuces pour écrire des articles de blog efficaces

Freelance : 6 astuces pour écrire des articles de blog efficaces

Qui n’a jamais rêvé d’écrire des articles percutants, lus et relus par le client idéal, partagés à volonté sur les réseaux sociaux ? La promesse peut sembler alléchante, mais écrire un bon article de blog requiert différentes compétences et de la méthode. On vous révèle 6 astuces pour écrire des articles efficaces, adaptés à votre cible.

1. Répondre à un besoin précis du client

La première règle quand on rédige un article pour son blog, c’est de répondre à l’un des besoins de son persona. En B2B ou en B2C, votre produit ou votre service correspond à l’une des problématiques de votre public cible. Quelles sont ses attentes et ses désirs ? Comment y répondre de manière claire et précise ?

Gardez en tête que le sujet développé dans l’article aidera votre lecteur et le tirera d’une situation qui le met dans l’embarras. Mettez-vous dans sa peau, calquez votre propos sur sa vision. Un article fouillé sera également gage de votre expertise, et montrera à votre futur client que vous êtes le freelance idéal pour lui. L’objectif de l’article, s’il est bien déterminé, devra apparaitre dès la phrase d’introduction. Le reste sera structuré de manière à y répondre.

2. Définir l’angle d’attaque

Pour bien démarrer son article et donner envie à une internaute de découvrir son contenu, il est primordial de définir un angle d’attaque. L’introduction doit très vite présenter la problématique qui va être abordée. Mais comment accrocher votre lecteur ? Différentes possibilités s’offrent à vous :

  • S’appuyer sur une expertise. Démarrer avec des données chiffrées, une étude, sont gage du sérieux de l’article.
  • Interpeller grâce à des questions. Si les “How to” sont très efficaces, pensez également aux questions plus personnelles, qui parlent à votre cible.
  • Jouer sur la provocation. Dans ce cas précis, vous débutez votre texte par une phrase sceptique, contradictoire, ou même outrageuse. C’est une méthode qui est très utilisée chez les Youtubeurs notamment.

Quelque soit votre manière d’accrocher le lecteur, il est important de susciter chez lui une émotion : curiosité, étonnement, empathie… Selon votre cible et vos objectifs, vous adopterez un ton plus ou moins proche, avec toujours cette idée de capter l’attention dès la première phrase.

3. S’appuyer sur le parcours d’achat de votre prospect

Qu’il souhaite créer un nouveau site web, changer de fournisseur d’énergie ou acheter des produits d’hygiène, l’internaute passe par un parcours d’achat divisé en 3 phases. Vos objectifs et contenus devront être adaptés à chacune de ces étapes :

  1. La phase de première recherche : c’est le moment où l’internaute se renseigne sur un besoin précis et visite pour la première fois votre site. Un article écrit sous l’angle éducation/besoin sera la meilleure porte d’entrée pour prouver votre savoir-faire.
  2. La phase d’évaluation : l’internaute compare les offres et souhaite approfondir sa connaissance de votre produit ou service. Témoignages, cas clients, mais aussi articles en immersion assoiront votre crédibilité auprès de votre prospect.
  3. La phase de décision : l’internaute a choisi de passer par votre entreprise. Pour cette phase, guides explicatifs, ateliers-rencontres et webinars sont vos meilleurs outils.

Quand vous travaillez sur votre blog, souvenez-vous de cette idée de “parcours d’achat”. Elle vous permettra de varier les contenus pour répondre au mieux aux besoins de votre futur client.

4. Respecter les règles de l’écriture web

L’écriture web, vous le savez certainement, ne s’aborde pas de la même manière que l’écriture littéraire ou journalistique, même si elle emprunte beaucoup à cette dernière. Par exemple, elle doit répondre à la fameuse règle du QQOQCP (quoi, qui, où, quand, comment, combien, pourquoi ?). De même, adoptez la méthode de l’entonnoir : débutez large pour préciser votre propos au fur et à mesure de votre texte.

Pour le reste, allez droit au but, avec des phrases courtes. Utilisez des verbes “forts” (on bannit les être, avoir, faire, mettre ou donner) et privilégiez les hyponymes : ce sont des termes précis, tels que “haut de forme” au lieu de “chapeau” par exemple. Évitez les répétitions et constituez des paragraphes courts, autour de 300 mots.

Au niveau de la structure, souvenez-vous que sur le web, l’internaute balaye très rapidement la page du regard. L’article doit donc être rythmé, avec des images ou vidéos, des listes à puces, des appels à l’action… Soignez l’URL, le titre, le chapô, les images et liens, qui constituent les “zones chaudes” privilégiées par le lecteur.

5. Obéir aux règles du SEO

Le SEO, pour Search Engine Optimization, est la méthode qui offre à votre site le moyen d’être référencé au mieux sur les moteurs de recherches. Pour optimiser le rédactionnel de votre site, vous allez devoir respecter plusieurs règles très précises !

  • Tout d’abord, définissez des mots-clés qui correspondent aux requêtes de votre cible sur Google. Les mots-clés dit “de longue traine” sont à privilégier pour sortir du lot face à la concurrence. Ce sont des requêtes très précises sur lesquels vous avez plus de chance d’apparaître à la première page de Google !
  • Structurez vos articles selon les balises H : votre principal en H1, puis H2, H3… Votre mot-clé principal sera présent dans votre H1 et éventuellement dans un ou deux H2.
  • Vos images ne doivent pas être trop lourdes. Renseignez la balise “alt” qui comportera elle aussi le mot-clé principal.
  • Renseignez également la méta-description. Il s’agit du résumé présent sur la page de recherche Google.
  • Ajoutez des liens internes pertinents pour créer un véritable maillage sur votre site. Quelques liens externes, de sources reconnues, sont également les bienvenus.
  • Publiez à fréquence régulière, et ne dupliquez aucun contenu !

Pour vous aider dans l’aventure du SEO, on vous conseille le plugin “Yoast” à installer de toute urgence sur votre site wordpress !

6. Diffuser sur les bons canaux

Après mainte réflexion, écriture et réécriture, vous voilà fin prêt à publier votre article sur votre blog. Seulement voilà : le mettre en ligne uniquement sur votre plateforme n’assure qu’une partie de sa visibilité. La diffusion est un moment essentiel de la création de contenu web !

Commencez tout d’abord par en informer vos clients, via votre newsletter ou un mailing dédié. Plutôt que de reprendre l’article tel quel, vous pouvez par exemple vous focaliser sur votre choix d’écrire sur ce sujet, comment vous vous y êtes prêts, ce qui vous a motivé ou décidé… Tout l’art du storytelling !

Téléphone avec applications réseaux sociaux

Partagez également sur les réseaux sociaux :

  • LinkedIn en tête de liste si votre entreprise se concentre sur le B2B.
  • Twitter, un réseau très puissant pour développer votre audience avec des messages courts et percutants.
  • Facebook, pour le grand public, et sur les groupes dédiés, très actifs dans certaines thématiques.
  • Pinterest ou Instagram sont également porteurs, même si ce dernier ne permet pas de partager un lien lorsque votre liste d’abonnés n’atteint pas 10000. Tous deux seront surtout vecteurs de votre image de marque !

N’hésitez pas à partager du contenu “froid” (c’est-à-dire impérissable) tous les 2 ou 3 mois, en l’accompagnant d’un post différent par exemple. Enfin, si vous avez l’impression que votre article possède énormément de potentiel, contactez les blogs et sites de référence du domaine qui pourront le partager à leur tour. Cette technique a l’avantage de vous obtenir des “backlinks”, c’est-à-dire des liens entrants vers votre site, chose très appréciée par Google !

Écrire des articles de blogs performants nécessite de la méthode mais aussi de la pratique. Observez la structure des articles de blogs dédiés au marketing, qui ont généralement tout compris à la chose ! Et n’oubliez pas de rester vous-même, le plus important quand on est freelance.

Auteur : Claire, rédactrice multimédia pour Le comptoir des contenus.

A propos de l'auteur

Emily Mclaren

Chef de projet marketing et Communication chez Freelance.com, mon immersion dans le monde de l’entreprenariat m'a poussé à beaucoup m'informer à ce sujet. La grande qualité des articles dont j'ai eu la chance de parcourir m'ont motivé à me lancer dans la veille et la rédaction de mon propre contenu dans l’univers du freelancing.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOTRE PARTENAIRE


Découvrez le portage salarial avec AD’Missions.

Notre newsletter

  • Le meilleur de l'actualité freelance chaque mois dans votre boite mail.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.