Sélectionner une page

L’intrapreneuriat, la tendance de l’innovation qui monte dans les entreprises

L’intrapreneuriat, la tendance de l’innovation qui monte dans les entreprises

Vous faites probablement partie des très nombreux freelances ayant fait le choix du télétravail. Ou bien avez-vous été forcé d’adopter ce mode de travail suite à l’épidémie de Covid-19.

Quoiqu’il en soit, vous risquez de mettre à mal votre productivité si vous vous laissez aller ou que vous n’avez pas l’habitude. Quelques astuces vous aideront à rester productif.  

Entrepreneuriat ou intrapreneuriat ? Une différence de taille

 

Bien qu’entrepreneurs et freelances puissent travailler au sein d’espaces de Coworking, la solitude peut rapidement les gagner. L’intrapreneur, lui, est entouré par une équipe et peut bénéficier d’un budget dédié, de coaching ou encore de partage d’expertise.

s

A l’inverse...

 de l’entrepreneur, l’intrapreneur profite donc d’une véritable sécurité.

Si, grossièrement, l’entrepreneur ne peut que compter que sur lui-même, l’intrapreneur – lui – est bien entouré, bénéficiant d’un budget dédié, de coaching ou encore d’expertises. « Passion« , « fierté« , « liberté » : ce sont en ces termes que David NGUYEN, Digital Advisor chez Allianz, qualifie l’intrapreneuriat (1). Tout en portant un projet servant les intérêts de l’entreprise et de ses collaborateurs, le collaborateur évolue en relative indépendance et travaille avec ses pairs afin que son idée première prenne forme au sein de l’entreprise. On assiste donc à une véritable repossession du travail, bien loin de la critique de dépossession formulée par Les Temps Modernes de Chaplin.

La définition même de l’intrapreneuriat vient confirmer le désir de plus en plus massif de donner un sens à son travail, d’y trouver une passion, de laisser place à la création.

Les avantages de l’intrapreneuriat pour une entreprise

 

Les avantages apparaissent bien entendu tout aussi nombreux pour les entreprises qui se font le fer de lance de l’intrapreneuriat. Tout en restant maîtresses de leur innovation, elles travaillent alors sur des projets disruptifs tout en renforçant leur résilience face aux bouleversements rapides du marché. Consciente de la chute programmée du courrier papier, La Poste lance ainsi cette année sa 3ème Édition de « 20 projets pour 2020″ visant au développement de nouveaux services. Aussi, tandis qu’ »Aniweedo » propose de garder vos animaux domestiques, « Oh My Keys » vous permet de laisser un double de votre trousseau de clé dans un bureau de Poste.

La diversification de l’activité est complétée par l’optimisation de la structure existante. Qu’il s’agisse du Grand Défi d’Allianz – travaillant sur la simplification d’entreprise – ou de l’InnovaGo Booster de Michelin – visant à en améliorer « l’excellence opérationnelle », les programmes sont nombreux.

L’intrapreneuriat comme réponse aux évolutions sociétales

 

La définition même de l’intrapreneuriat vient confirmer le désir de plus en plus massif de donner un sens à son travail, d’y trouver une passion, de laisser place à la création. Et la tendance le confirme, ainsi que le note Deloitte dans une enquête : au moins 66% des personnes interrogées se disent attirées par les entreprises présentant un tel programme (2).

  • Ce, d’autant plus que les retours des intrapreneurs apparaissent des plus positifs. Toujours selon la même étude, ils sont ainsi 88% à souhaiter y prendre part à nouveau, tandis que 65% indiquent leur désir de devenir entrepreneur à la suite de cette expérience. La recherche de l’indépendance, du challenge mais également la volonté de se développer professionnellement figurent parmi les raisons les plus massivement citées.

Ces feedbacks incitent de plus en plus d’entreprises à se lancer, elles aussi, tandis que d’autres confirment le succès d’un programme déjà longuement établi.  C’est notamment le cas de l’éditeur de logiciels RH Lucca.

Le Start Up Week-end chez Lucca : exemple d’intrapreneuriat réussi

De nombreux « Luccasiens » – comme eux-mêmes se nomment – se rassemblent depuis 2015, le temps d’un week-end dédié à l’innovation. Ces collaborateurs, plus de 180 lors de l’Édition 2019, quittent à cette occasion leur étiquette de développeur, Sales ou consultant, pour devenir multitâches. Ils travaillent alors en équipe de 5 ou 6 personnes au cours d’un événement certes éphémère, mais riche en émotions, intense en réflexions, et amenant surtout à des réalisations concrètes.

On pensera notamment à PopleePostage – préparant automatiquement les documents administratifs classiques, comme une attestation ou un contrat de travail. Mais puisque ce week-end se vaut autant un projet d’entreprise qu’une aventure humaine, pourquoi ne pas prolonger l’expérience ? Nombreux sont ainsi les Luccasiens à adhérer au LuccaBnB – une offre d’hébergement temporaire entre collaborateurs – ou encore au LunchRoulette, une application sélectionnant au hasard différents salariés et les incitant à manger ensembl

Pour l’entreprise, pour les collaborateurs et pour l’intrapreneur lui-même, cette nouvelle tendance se veut définitivement un pari gagnant-gagnant.

A propos de l'auteur

Alexis Favre

Passionné par le digital, je suis devenu chef de projet web spécialisé dans l'accompagnement des freelances. A ce titre, je rédige pour le blog afin d'aider les travailleurs indépendants à y voir plus clair sur des problématiques quotidiennes.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bon plan AD’Missions

Notre newsletter

  • Le meilleur de l'actualité freelance chaque mois dans votre boite mail.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

NOTRE PARTENAIRE


Découvrez le portage salarial avec AD’Missions.