Sélectionner une page

Être salarié et freelance : est-ce seulement possible ?

Être salarié et freelance : est-ce seulement possible ?

Avant de basculer totalement dans une vie palpitante d’entrepreneur indépendant, certains freelances gardent un emploi salarié. D’un point de vue administratif, comment être salarié et freelance ?

Avoir deux jobs. Sur le principe, rien ne vous en empêche. La liberté du travail est sacrée en France. Aujourd’hui, près d’un autoentrepreneur sur quatre exerce déjà une autre activité à temps partiel ou temps plein. Une seule restriction cependant : ne pas développer une activité susceptible de concurrencer son employeur. Normal. Le salarié/freelance doit ensuite faire attention à ne pas se tromper de case au moment de déclarer ses cotisations sociales.

Quelles questions faut-il se poser, afin d’être certain de rester dans les clous ? Le Blog du freelance anticipe trois interrogations.

À quel régime dois-je m’affilier ?

Tout dépend du statut d’indépendant auquel vous vous affiliez. S’il s’agit de la microentreprise, vous êtes limité à un certain chiffre d’affaires. Notre article sur le choix des statuts va vous aider à y voir plus clair.

En cas de cumul d’activité, le freelance en autoentreprise doit se rapprocher d’un spécialiste. Il existe des exceptions, mais sachez que vous devez vous rapprocher du RSI et de la CPAM. Cumuler n’est pas toujours simple au début, mais vous vous y ferez vite. Surtout s’il s’agit de valider le modèle économique de votre future vie professionnelle.

[ctt template=”9″ link=”Ubrs1″ via=”yes” ]En cas de cumul d’activité, le freelance en autoentreprise doit se rapprocher d’un spécialiste.[/ctt]

Avez-vous le droit de réaliser des missions de freelance pour votre employeur ?

C’est tentant, mais non. Le droit du travail interdit aux entreprises d’utiliser ses salariés comme prestataire. En cas de licenciement, l’employeur pourrait être attaqué aux Prud’hommes et annuler son licenciement préalable. En même temps, c’est rassurant pour les salariés. Tout le monde n’est pas forcément capable de vendre sa prestation. Il faut en avoir l’étoffe ou, tout du moins, la volonté.

Comment définir mon activité principale ?

Mon métier de freelance est-il mon activité principale ? Une question qu’il faut absolument se poser. C’est le régime social de votre activité principale qui rembourse vos frais de santé. Ce n’est pas la même chose. Même si vous déclarez des montants suffisants, le régime social de votre activité complémentaire devient inutilisable.

Si vous souhaitez que l’activité salariée reste l’activité principale, il faut justifier au moins de 1200 heures dans l’année, soit un peu moins de 8 mois sur 12. Votre revenu de salarié doit être au moins égal à celui de votre activité de freelance. Attention, l’URSSAF veille.

A propos de l'auteur

Emily Mclaren

Chef de projet marketing et Communication chez Freelance.com, mon immersion dans le monde de l’entreprenariat m'a poussé à beaucoup m'informer à ce sujet. La grande qualité des articles dont j'ai eu la chance de parcourir m'ont motivé à me lancer dans la veille et la rédaction de mon propre contenu dans l’univers du freelancing.

11 commentaires

  1. Avatar

    Oui, c’est possible, mais il ne faut pas exercer une activité qui concurrence son employeur autrement dit, il faut être loyal mais en dehors de ça, c’est tout à fait possible.

    Réponse
  2. Avatar

    Merci pour le super article! Maintenant beaucoup de choses sont plus claires pour moi. Mais j’aurais une question: Combien d’heures de travail par semaine dois-je dire à mon employeur principal?

    Je travaille à côté de mon travail principal en tant que courtier d’assurance. J’ai de nombreux rendez-vous avec les clients et je voyage beaucoup dans la voiture. Maintenant j’ai trouvé un système de dossier de Sortimo pour la voiture: https://www.sortimo.fr/produits/bureau-mobile/
    Comment puis-je déduire cela de la taxe?

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour, si je comprends bien vous souhaitez faire passer cet achat sur le compte de l’entreprise ?
      Si tel est le cas, vous pouvez tout à fait le faire, du moment que cela a un rapport avec votre activité.
      En espérant vous avoir aidé,
      Olivia

      Réponse
  3. Avatar

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre article.
    Je suis salariée et mon employeur m’autorise à développer une activité annexe en auto-entreprise pour compléter mes revenus. Je travailles à temps plein. Ai-je le droit de déclarer mon activité freelance sous le même nom que l’intitulé de mon travail salarial? Si non, comment faire pour pouvoir exercer?

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour et merci à vous pour votre commentaire !
      Si je comprends bien ce que vous me demandez, vous souhaiter avoir le même titre de poste en freelance qu’avec votre entreprise actuelle ?
      Si oui, il n’y a aucun problème, vous pouvez tout à fait le faire.
      Olivia,

      Réponse
  4. Avatar

    Bonjour,

    Si quelqu’un pourrait m’aider, je serai très heureux…
    La question, je suis salarié en CDI et j’aimerais bien prendre quelques jours congés, au total 4 jours, pour effectuer une autre activité en tant que freelance en dehors de mon travail principal.
    Est-ce possible? si je le fais, je risque d’être licencié par mon employeur? Et puis, la dernière question je peux faire sans avertir mon employeur ça veut dire que je vais pas leur dire que je vais travailler pendant ces 4 jours.
    Merci de m’éclairer à ce sujet.

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour Monsieur,
      La réponse se trouvera dans votre contrat de travail.
      Si votre contrat possède une clause d’exclusivité, alors il ne vous est pas possible de réaliser une mission en freelance pendant vos congés.
      En espérant vous avoir aidé !
      Olivia

      Réponse
  5. Avatar

    Bonjour,
    Merci pour cet article! J’ai deux petited question
    Peut-on être freelance et intérimaire?
    Peut-on être freelance en France mais vivre à l’étranger? Je suis quelqu’un qui aime voyager et j’aimerai voyager tout en travaillant pour les clients (À distance)

    Mercii

    Réponse
    • Avatar

      Bonjour Alizée,

      Tout d’abord, merci d’avoir laissé un commentaire.
      Oui, vous pouvez très bien voyager tout en étant freelance, c’est d’ailleurs ce que beaucoup de freelances font. Certains décident de vivre 6 mois dans un pays, puis 3 mois dans un autre.
      En ce qui concerne la gestion d’une activité d’indépendant ainsi que salariée, il est possible oui de cumuler les deux, quelque soit le type de contrat qui le lie à sa boite (CDD, CDI ou intérim). Une mission effectuée en intérim ne doit simplement pas être facturée comme une prestation effectuée en tant que freelance.
      A votre disposition pour toutes autres questions.

      Réponse
  6. Avatar

    Bonjour,
    Comment se pose le statut dans le cas de l’illustration par exemple.
    Je suis salarié en CDI 35h.
    Et je fais de l’illustration en hobby depuis mes 4 ans.
    J’ai déjà une grosse expérience et régulièrement je fais de petites commandes au prix dérisoire pour l’instant.
    J’aimerais bien savoir si il est possible de developer une « activité » annexe qui me permettrait de continuer légalement avec des commandes avec des prix supérieur.
    A l’heure actuel je suis obligé de me limite et passer par des sites annexes

    Réponse
  7. Avatar

    C’est ça la question que je le chercherais sa réponse depuis toujours, être salarié et freelancer en même temps.

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOTRE PARTENAIRE


Découvrez le portage salarial avec AD’Missions.

Notre newsletter

  • Le meilleur de l'actualité freelance chaque mois dans votre boite mail.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.