Sélectionner une page

Interview de Charlotte Peres, conseillère en gestion des achats

Interview de  Charlotte Peres, conseillère en gestion des achats

Aujourd’hui, nous interviewions Charlotte, conseillère en gestion des achats chez Opti-ha. 

Comment as-tu eu l’idée de créer ton l’entreprise ? 

J’ai 12 ans d’expérience en tant qu’acheteur direct et indirect. Au cours de cette période, mon travail consistait à trouver de nouveaux fournisseurs, comparer et négocier les prix à l’aide d’un cahier des charges. Je m’assurais de la bonne qualité des produits achetés et je suivais les indicateurs de performance des fournisseurs.

Plusieurs personnes de mon entourage familial, travaillent en tant qu’expert-comptable.

Ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient apporter plus de conseil à leurs clients. En effet, à l’établissement du bilan, les clients sont demandeurs et soucieux de mettre en place une stratégie de développement commerciale pour augmenter leur rentabilité. Cependant cette stratégie peut s’avérer lourde et couteuse alors que nous pouvons améliorer la rentabilité d’une société non pas seulement en vendant plus mais en achetant mieux.

Cette idée étant attractive pour les clients, je me suis associée à un cabinet comptable pour conseiller et négocier les clients des experts comptables sur leurs contrats fournisseurs.

L’attrait de cette solution se développant, je travaille aujourd’hui avec tous types d’entreprises, associations, collectivités dans le but de gérer leurs contrats fournisseurs.

Pourquoi devenir freelance ? 

Devenir freelance était pour moi une nécessité pour pouvoir être plus autonome, plus flexible et espérer gagner en pouvoir d’achat. J’avais envie de pouvoir combiner comme je le souhaitais ma vie perso et pro tout en restant impliquée et performante.

Je rejette les idées reçues ancestrales, ou un bon salarié est une personne qui doit « pointer au travail » , partir à 20 h, perdre 2 h dans les transports tous les jours pour un salaire qui ne correspond pas à son investissement « établit selon la politique de l’entreprise ».

Aujourd’hui, je travaille plus et aux heures qui me correspondent. Je peux travailler de 6h du matin à 10h et reprendre à 13h sans contrainte ou je peux aussi travailler de 18h à minuit si j’en ai envie ou besoin. J’adapte mon temps de travail.

Quels autres conseils peux tu donner aux freelances pour sécuriser leurs activités ?

Il existe une multitude d’avantage à devenir freelance mais les trois principaux revers de la médaille sont la stabilité du chiffre d’affaires mensuel, la solitude et les congés payés qui ne sont plus assurés.

Le conseil que je peux donner c’est de croire en votre produit et service, rester focaliser dessus et ne pas baisser les bras. S’entourer, faire partie d’un réseau, d’une association, mais discuter avec des gens de votre activité et problématiques.  Si vous y croyez-vous réussirez.

 

Retrouvez le linkedin de Opti-ha : https://www.linkedin.com/in/opti-ha-cabinet-de-conseil-en-achat-6b76a31a0/

A propos de l'auteur

Emily Mclaren

Chef de projet marketing et Communication chez Freelance.com, mon immersion dans le monde de l’entreprenariat m'a poussé à beaucoup m'informer à ce sujet. La grande qualité des articles dont j'ai eu la chance de parcourir m'ont motivé à me lancer dans la veille et la rédaction de mon propre contenu dans l’univers du freelancing.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NOTRE PARTENAIRE


Découvrez le portage salarial avec AD’Missions.

Notre newsletter

  • Le meilleur de l'actualité freelance chaque mois dans votre boite mail.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.