Accueil » Business » Banque pour freelance : traditionnelles VS néobanques
Business

Banque pour freelance : traditionnelles VS néobanques

Banque pour freelance : traditionnelles VS néobanques

Les banques traditionnelles ont d’abord fait face à l’arrivée des banques en ligne, qui ont promis des services simplifiés et de nombreux services à distance. Aujourd’hui, si les banques en ligne conservent la tendance, les néobanques sont apparues et constituent une concurrence supplémentaire pour les banques traditionnelles. Mais que valent-elles pour les freelances ?

Les néobanques : la simplicité à l’état pur

Les différences entre les banques traditionnelles et les néobanques sont nombreuses. Pour les résumer en une phrase : les néobanques recherchent avant tout la simplicité. Ainsi :

• Contrairement aux banques traditionnelles, les néobanques ne demandent pas de dépôt minimal à l’ouverture d’un compte.

• Leurs offres sont généralement sans engagement.

• Les comptes peuvent être disponibles immédiatement. De nombreuses banques parlent d’une ouverture de compte en 5 minutes.

Pour les freelances, les néobanques permettent donc de répondre à des besoins simples ou immédiats. Par exemple, depuis 2015, une nouvelle formalité est à connaitre quant au statut de l’autoentrepreneur (appelé aujourd’hui micro-entrepreneur) : à moins de déclarer un chiffre d’affaires inférieur à 5 000 €, tous les indépendants doivent disposer d’un compte bancaire professionnel séparé de leur compte personnel.

Les néobanques permettent de répondre à ce genre d’impératifs administratifs en quelques minutes. En outre, comme les banques en ligne, elles se destinaient avant tout aux jeunes diplômés, et donc à de petits budgets. C’est un point souvent commun aux freelances. Le personnel réduit et l’automatisation des services permettent de proposer des tarifs de tenue de compte plus avantageux.

Il ne faut pas confondre néobanques et banques en ligne.
Les banques en ligne peuvent être rapprochées d’établissements bancaires traditionnels, mais dont les services sont exclusivement numériques. Les néobanques ne sont pas des établissements bancaires, mais uniquement de paiement. Elles ne peuvent notamment pas accorder de crédits.

Les banques traditionnelles : pour les freelances aguerris

Les banques traditionnelles, de leur côté, ont un autre avantage, la diversité et la polyvalence de leurs offres :

• Elles proposent comptes, solutions d’épargnes, financements auxquels il faut ajouter la diversité des moyens de paiement.

• Elles restent les championnes en ce qui concerne la personnalisation d’un service. Selon la situation d’un freelance, celui-ci pourra suggérer des services spécifiques.

• On ajoutera l’expérience d’établissements qui sont des partenaires historiques des entreprises, et dont les offres sont spécialement ***çues pour elles.

Les banques traditionnelles sont donc davantage destinées aux freelances bien installés, en totale opposition avec les néobanques. Leurs offres peuvent répondre à des besoins précis, et lorsqu’il s’agit de financer le démarrage d’une microentreprise, elles restent les reines.

Sans surprise, choisir votre banque dépend de votre profil. Les néobanques sont particulièrement recommandées aux freelances, car elles offrent une souplesse souvent indispensable dans le micro-entrepreneuriat. Mais les banques traditionnelles peuvent répondre à des besoins spécifiques, et pour cette raison, il est difficile de les laisser de côté.

Les trois points-clés à retenir afin de choisir une banque pour freelance :
– Les néobanques sont en plein boom. Elles offrent des services simples et immédiats, idéaux pour les indépendants.
– Les banques en ligne ne sont toutefois pas à négliger. Partenaires historiques, elles assurent des services incontournables.
– Quel que soit votre choix, assurez-vous de disposer d’un compte entièrement dédié à votre activité.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This