Accueil » Business » Écrire une proposition commerciale dans les règles de l’art
Business

Écrire une proposition commerciale dans les règles de l’art

Écrire une proposition commerciale dans les règles de l’art

Avant d’espérer signer un contrat, il faut envoyer une proposition commerciale. Une étape que les freelances négligent un peu trop souvent. 

C’est le moment où il ne faut pas se tromper. Trop souvent, les freelances ne soignent pas leur proposition commerciale. Une véritable faute professionnelle. D’autant plus grave que ce document a pour but de convaincre son prospect. Il va le lire, l’étudier, peser le pour et le contre. Il suffit d’un propos vague, d’un graphisme bâclé pour le perdre.

C’est la raison pour laquelle le Blog du freelance vous donne ses conseils pour bien rédiger une proposition commerciale.

Soyez certain des besoins de votre client

Tous les clients sont uniques. C’est connu. Aussi est-il important d’apprendre à les connaître. Comment ? En leur posant des questions : qu’est-ce que vous faites ? Comment vous organisez-vous ? Quels sont les priorités, les enjeux en cette fin d’année? Y’a-t-il un plafond sur le budget ?

Le professionnel indépendant n’a pas à craindre de poser toutes ces questions. Jamais l’entrepreneur prospecté ne refusera de répondre. Au contraire, c’est le signe que vous souhaitez satisfaire au mieux ses besoins. Si cette phase de « découverte » est bien réalisée, le freelance doit arriver à un cahier des charges ou à quelque chose qui s’en rapproche.

Votre proposition commerciale ne ressemble à aucune autre

Même si des similitudes existent, une proposition commerciale doit ressembler à son client. Au freelance donc de rester vigilant sur le choix de son offre. Dites-vous que, plus il retrouvera ses enjeux de croissance, plus il y a de chance qu’il signe le contrat en bonne et due forme.

N’oubliez pas, nous sommes dans l’ère du sur-mesure. Tout le monde a envie d’être reconnu dans son individualité et ses qualités.

Le propos est clair et synthétique

Profitez-en d’ailleurs pour rappeler les différentes problématiques évoquées auparavant. Avancez ensuite votre méthodologie. Si possible, le professionnel a intérêt à rester clair et synthétique dans son offre. Il faut des phrases courtes, un propos clair. N’oubliez jamais les contraintes de l’entreprise. Il a besoin de se sentir compris. Faites en sorte de chasser le doute qui est en lui.

Enfin, à moins d’être une référence sur votre secteur, vous n’êtes jamais le seul freelance à être sur cette opportunité d’affaires. La différence aussi se fait sur votre capacité à être clair. Un professionnel préfère toujours payer plus cher, si le freelance fait preuve d’excellence.

La méthodologie est cohérente et limpide

Une bonne méthodologie dans une proposition commerciale se résume à votre diagnostic de la situation et de votre solution. Exprimez-la de manière globale, avant de la reprendre dans le détail. Quels moyens allez-vous adopter ? Combien de temps cela va-t-il durer ? Comment comptez-vous travailler ? Vous êtes le capitaine du navire.

Votre solution exprimée, il est désormais temps de parler du budget et des modes de règlements. Enfin, expliquez avec qui vous allez travailler. Est-ce le service commercial, communication, marketing ? Tout dépend évidemment de l’organisation de l’entreprise prospectée.

Il n’y a aucune coquille

Encore une fois, la qualité de la proposition commerciale va décider de la signature ou non du contrat. Mettez alors toutes les chances de votre côté. Faites en sorte qu’il n’y ait aucune faute d’orthographe, coquilles, ratures, etc. Faites-le relire à une personne de confiance, si vous doutez de votre excellence orthographique. Ce n’est jamais du temps de perdu.

Partager cet article

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Share This