Accueil » Business » Se lancer en tant que freelance IT : mode d’emploi
Business

Se lancer en tant que freelance IT : mode d’emploi

freelance-IT

Graphisme, rédactionnel, communication… Les catégories ouvertes aux freelances sont nombreuses. Les freelances IT représentent une grande part de ces professionnels. Les programmeurs de tous horizons ont des points communs avec les autres travailleurs indépendants. Mais ils ont également des spécificités. Petit aperçu de données incontournables.

Freelancing : rappel des formalités administratives

Les développeurs freelances font partie des professions libérales non réglementées. La déclaration de votre activité IT se fait à l’URSSAF. Concernant la protection sociale, l’organisme dont vous dépendez varie selon la date à laquelle vous vous êtes installé :

• Les freelances s’installant après le 1er janvier 2019 seront automatiquement rattachés à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

• Pour les freelances IT lancés avant 2019, ils dépendent encore de la Sécurité sociale des indépendants. Mais à l’horizon 2020, l’ensemble des freelances dépendra de la CPAM.

Retraite, mutuelle, allocations : notre article sur la protection sociale des indépendants vous en dira plus sur ces points. Si le nombre de démarches vous perturbe, pas de panique ! Le Forum du Freelance recense des indépendants susceptibles de vous aider à y voir plus clair. Certaines sections sont dédiées à la protection sociale. D’autres sont réservées au choix du statut. D’autres encore évoquent le portage salarial.

Freelance IT : l’importance de la spécialisation

Le numérique compte une foule de langages de programmation et de logiciels à maitriser. C’est pourquoi les freelances IT sont incités à se spécialiser. Renseignez-vous sur les technologies les plus recherchées. En cas de besoin, n’hésitez pas à vous former. Les langages les plus demandés actuellement sont :

• Java. ;
• Python ;
• C++ ;
• C# ;
• PHP.

D’après une étude réalisée à l’occasion du Salon des Entrepreneurs 2019, les logiciels de gestion SAP regroupent 29 % des besoins. Ils sont devant les infrastructures et le cloud (16,6 %), puis le développement Web (13,4 %).

D’après cette même étude, le nombre de freelances IT a augmenté de 120 % en une décennie. Près des trois quarts d’entre eux (71 %) vivent en région parisienne !

Le secteur du numérique a ses tendances. Les langages en vogue aujourd’hui ne le seront peut-être plus demain. Formez-vous dans un domaine d’expertise, mais ayez des bases dans des secteurs connexes.

Comment monter son réseau IT ?

Avant même de vous lancer en tant que freelance, vous devrez réfléchir à votre réseau. Où trouverez-vous vos clients ?

La tâche sera probablement plus facile pour les freelances IT travaillant jusque-là comme salarié dans une ESN. Votre ancien employeur pourrait être votre premier client. Quoi qu’il en soit, les plateformes de freelancing vous seront indispensables. Vous compterez également sur des réseaux sociaux à vocation professionnelle, comme Viadeo ou Linkedin.

Si vous acceptez de travailler chez le client, votre prospection sera aussi physique. Déposez des C.V. dans les entreprises de votre région, participez à des meetup et à des conférences. Ces évènements sont friands de freelances IT : le lieu idéal pour trouver des contacts !

Les trois points-clés à retenir pour se lancer en tant que freelance IT :
– D’ici 2020, tous les freelances seront passés sous le régime général. Cela vaut aussi pour les freelances IT. Des informations pour votre protection sociale sont disponibles sur Freelance.com.
– Les freelances IT doivent se spécialiser. Cela ne signifie pas qu’ils doivent se fermer totalement aux autres branches. Mais ils doivent avoir un rayon d’action bien défini.
– Les freelances IT sont nombreux à venir des ESN. C’est là qu’ils trouveront leurs premiers clients. Leur démarchage client s’effectuera en ligne et sur le terrain.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This