Business

Trouver vos missions en freelancing

recherche emploi freelance missions

Pour trouver vos missions, il faut d’abord savoir où chercher. Il faut aussi créer son réseau, puis l’animer. Le réseautage professionnel est à cultiver et se mène sur tous les fronts : du C.V. aux soirées, du virtuel au réel, à vous de bûcher !

 

Bétonner son C.V., en fonction des missions

 

Travailler votre C.V. pour qu’il soit parfaitement mis à jour et visuellement attrayant. Il doit mettre en avant toutes vos compétences, être irréprochable sur le plan orthographique et attirer l’œil de potentiels clients dès le premier regard… Bref, il doit allier le fond et la forme pour un tout-en-un 2.0. Reste à le diffuser tant auprès de ses connaissances que d’entreprises préalablement sélectionnées, tant en main propre que par courriels, mais aussi sur des sites spécialisés.

 

Internet, espace de rencontres XXL

 

Sorte de Meetic professionnel, les supports digitaux sont cruciaux pour tout freelance en quête de nouvelles missions. Consulter les nombreux Jobboards – autrement dit les sites d’emploi qui émaillent le Web – est une priorité. Pour ne pas perdre de temps lorsque vous vous rendez sur des sites généralistes, mieux vaut alors utiliser des filtres dans vos recherches.

Plus spécialisées, les plateformes de mise en relation entre freelance et entreprises peuvent elles aussi s’avérer très utiles. Par exemple, app.freelance.com/fr/ fédère 300 000 experts indépendants en une seule et même adresse sur la toile. On peut y diffuser son C.V., répondre à des appels à projet et proposer directement ses services à des milliers d’entreprises clientes.

Les sites de petites annonces vous permettent eux aussi de poster votre offre. Mais à autre option, autre méthode : veillez à y détailler votre expertise, votre formation, les outils que vous maîtrisez et à illustrer le tout par des exemples concrets de missions déjà réalisées avec succès.

 

Les réseaux sociaux, un autre incontournable

 

Soigner sa présence sur les réseaux sociaux est un indispensable dans le monde professionnel d’aujourd’hui. LinkedIn, genre de Facebook du monde du travail, est notamment à investir. Twitter peut aussi être une source de veille de postes à pourvoir.

D’ailleurs, si votre planning vous le permet, créer des contenus sur ces supports très BtoB est idéal pour vous faire connaître en qualité d’expert dans votre domaine. Dans ce cas et afin d’être pertinent dans le temps, établir un petit planning éditorial peut s’avérer très précieux si ce n’est primordial. Il évite les redites de sujets et assure l’anticipation pour ne pas perdre en efficacité.

 

Du Web au réel

 

Il n’y a pas que le virtuel dans la vie professionnelle d’un freelance ! Arpenter les événements où l’on est en mesure de ‘réseauter’ peut aussi se révéler utile. Pour ne pas sortir à tout-va et à l’aveugle, on peut s’inscrire au sein de communautés par corps de métier, champ d’expertise, domaines de prédilection, et ainsi passer certaines de ses soirées à optimiser son réseau en mettant des visages sur les noms de contacts préalablement noués sur Internet.

Autre option avantageuse pour décrocher de nouvelles missions : le coworking. L’installation de son poste de travail au sein d’un espace partagé désenclave, permet de rompre avec la solitude et peut faire de votre voisin un nouveau partenaire… À la condition de cultiver son intelligence relationnelle comme véritable compétence professionnelle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont signalés avec des *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Share This