Un freelance peut travailler de n’importe où (chez lui, dans un café, un parc…), mais aussi dans des espaces de coworking. Pour choisir un lieu de coworking adapté, voici nos conseils.

« Où vais-je travailler aujourd’hui ? » À la différence d’un salarié, le freelance bouge, virevolte au gré des contrats et des enjeux. Ce qui l’oblige parfois à choisir des salles de coworking. Des espaces de travail agréables qui permettent aux indépendants de rompre le cycle de la solitude, tout en ayant un point fixe. Et puis, un espace de coworking facilite les nouvelles rencontres. On peut se construire un premier réseau en quelques semaines.

Mais, lequel vous convient le mieux ? Voici nos conseils.

Qu’offre l’espace de coworking ?

Ne vous arrêtez pas au premier espace de coworking rencontré. À moins de vivre dans une petite bourgade, l’offre s’est démultipliée ces dernières années. Vous avez le choix. Dans un premier temps, regardez ce qu’il offre : Wi-Fi, imprimante, espace de réunion, vidéo projecteur, café… Des détails anodins qui s’avèrent au final très importants.

Y’a-t-il des formules intéressantes ?

Si possible, le freelance a intérêt à se fixer dans un espace qui propose des formules flexibles. Certains sont plus adaptés aux entrepreneurs, d’autres aux freelances ou aux travailleurs nomades. Une startup va également avoir besoin d’une certaine souplesse : accès pendant la nuit, débit internet puissant,etc.

En tant que freelance, cherchez les formules qui vous permettent d’élargir votre réseau. Nous l’avons déjà dit plus haut, mais c’est très important.

Quels sont les événements organisés ?

Regardez également les événements organisés par la société de coworking. Se résument-ils à un apéritif entre freelances ? Y a-t-il des intervenants extérieurs ? Se cassent-ils la tête pour vous faire rencontrer des personnes intéressantes pour votre business ? À vous de voir ce qui est intéressant chez chacun.

D’où l’importance de se rapprocher d’espaces de coworking experts dans votre secteur d’activité.

Quelle est l’ambiance ?

Après, ce sont « les goûts et les couleurs ». À quel endroit, vous sentez-vous le mieux : dans un brouhaha incessant ? Dans le silence complet ? Et puis, choisissez une communauté qui vous ressemble. Si vous avez la trentaine bien tassée, vous n’allez peut-être pas apprécier un espace de coworking rempli de post-étudiants…

Pour être certain de faire le bon choix, nous vous invitons à tester plusieurs bureaux partagés. Essayez de voir ce qui vous correspond le plus. C’est quand même mieux.

 

Share This