Nous sommes

Freelance...

1
Les espaces de coworking
2
Interview : Marthe-Camille, social media manager freelance
3
Les outils de gestion de projets
4
60 secondes sur la toile…
5
Freelance, un vrai choix de vie
6
Devenir un « super freelance »
7
La flexibilité au travail: le nouvel Eldorado
8
Interview – Wicem Trabelsi, Analyste business freelance
9
Comment créer votre kit promotionnel
10
Trucs et astuces des blogueurs pros

Les espaces de coworking

Brad Neuberg n’est pas satisfait de son job dans une startup, manque de liberté, manque d’indépendance, quelque chose lui fait défaut. Pourtant lorsqu’il était freelance, il avait la nostalgie d’une structure, d’une ambiance que l’on ne trouve pas en travaillant seul de chez soi. La solution ? Un espace communautaire, où les freelances pourraient se retrouver pour travailler, chacun avec son propre espace de travail mais partageant les mêmes locaux. Ce sera The Hat Factory.

Nous sommes à San Francisco en 2005, le coworking vient de naître.

Si depuis The Hat Factory a fermé, de nombreux espaces de coworking se sont développés partout dans le monde. Ils sont particulièrement nombreux en Europe, notamment en Allemagne (par exemple, le Betahaus à Berlin, fondé en 2009, accueille 200 coworkers).

Le coworking s’est rapidement imposé comme une réponse efficace à l’augmentation croissante du nombre de travailleurs indépendants (concepteurs, développeurs, consultants, blogueurs, etc). Pour cette communauté au statut plutôt précaire, les espaces de coworking ont joué un rôle central, bâtissant un réseau de cotravailleurs où règnent échange, coopération et créativité.

Pour les freelances, les avantages sont nombreux :

  • S’offrir un bureau à un prix raisonnable
  • Mutualiser les moyens (internet, électricité, imprimante…)
  • Maintenir un lien social
  • Mieux dissocier vie professionnelle et vie personnelle
  • Intervenir conjointement et collaborer avec d’autres freelances sur un projet
  • La flexiblité : la plupart des espaces de coworking proposent de réserver votre espace de travail sur une durée allant de un jour à un an.

Le coworking permet ainsi une agrégation ponctuelle de compétences, offrant une réponse plus rapide et plus flexible que les structures très hiérarchisées des entreprises. Cette nouvelle forme de travail pourrait même remettre en question les théories pyramidales du travail.

Pour une vision tout en humour du coworking, retrouvez chaque mois la BD des coworkers du Domaine des Entrepreneurs

co-working-Avril 2015

Interview : Marthe-Camille, social media manager freelance

Quel est votre parcours ? Depuis quand êtes-vous freelance ?

Je m’appelle Marthe-Camille, 27 ans et spécialisée sur le digital et l’éditorial depuis plus de 4 ans. J’ai été Community Manager au sein d’agences pour des comptes mode et luxe, puis Content Manager au sein d’un grand groupe de prêt-à-porter, avant de devenir Social Media Manager Freelance et allier tout ce qui me passionne : les stratégies digitales, la rédaction web et la définition de tonalité éditoriale, pour des marques des secteurs mode, luxe, beauté et spiritueux. Une décision que je ne regrette à aucun moment !

Qu’est-ce qui a changé pour vous dans votre organisation en étant freelance ?

Beaucoup de choses ont changé. Je suis plus épanouie car j’arrive à concilier un travail qui me passionne, de nombreux voyages professionnels et personnels, et un emploi du temps aménagé au gré de mes envies. Il y a aussi cet aspect administratif qui n’est pas toujours facile à gérer, il faut avoir les reins solides et une bonne organisation pour ne pas se perdre dans la paperasse. Mais ce qui a le plus changé c’est la reconnaissance, et la liberté : pouvoir choisir les projets sur lesquels je souhaite m’investir, ça me permet à la fois de me lever tous les jours avec beaucoup d’énergie, et de faire un travail de bonne qualité. C’est finalement essentiel !

Comment vous organisez-vous pour trouver des missions ?

J’ai eu de la chance car la plupart des missions se font grâce au bouche à oreille. Je suis aussi très présente sur Twitter ce qui me permet de nouer contact avec des marques de mon secteur, et j’assiste aussi à beaucoup de conférences ce qui nourrir là encore mon réseau professionnel.

Parlez-nous de votre travail au quotidien : en quoi vos compétences apportent-elles des solutions et donc de la valeur aux projets qui vous sont confiés ?

Mon parcours n’a pas été linéaire et je pense que c’est une force. J’ai été formée aux Lettres Modernes et au Journalisme à la Sorbonne, ce qui m’a appris le métier de webjournalisme, m’a apporté de la méthode pour mener des interviews, et m’a permis de travailler à la fois ma plume et ma culture générale. Mon Master en Communication Stratégique, et mon MBA en Marketing du Luxe ont complété mes compétences et m’ont permis d’être très vite opérationnelle pour accompagner et conseiller les marques. J’ai aussi multiplié les expériences depuis mes 15 ans, puisque j’ai très vite su ce que je voulais faire. J’ai donc aujourd’hui plusieurs cordes à mon arc qui me permettent d’être réactive et compétence sur différents terrains d’expression.

Etes-vous heureuse de votre statut de freelance ? Quels sont les avantages ?

La liberté ! Si on ne devait choisir qu’un avantage ça serait celui-là. Je travaille parfois de mon bureau parisien, parfois chez le client, mais aussi régulièrement de Province ou de l’étranger. La monotonie ne s’installe jamais et c’est vraiment générateur de créativité et d’envies au quotidien.

Comment voyez-vous votre vie professionnelle dans 5 ans ?

J’aimerais développer mon expertise et mon expérience, réussir à concilier projets ambitieux et relation de proximité avec les clients, et être toujours freelance bien sûr !

Où peut-on vous suivre ?

Sur Twitter : http://twitter.com/marthecamille

Et sur mon site : www.marthecamille-consulting.fr

Les outils de gestion de projets

Quand vous êtes freelance, vous n’êtes pas seulement freelance.

Vous êtes chef d’entreprise bien sûr, mais également responsable marketing, comptable, commercial, etc. En bref, vous portez de multiples casquettes pour maintenir et développer votre activité.

Pour vous faciliter le quotidien, quoi de mieux alors qu’un outil de gestion de projets collaboratif ? Voici quelques exemples d’outils qui peuvent vous aider, vous et vos collaborateurs, à organiser votre temps et vous répartir les tâches sur vos prochaines prestations.

ASANA

Asana est une plateforme de gestion de projets sur laquelle vous pouvez stocker et retrouver toutes les données correspondant à vos projets. Plus besoin de jongler entre trois ou quatre fenêtres de navigation ou de fouiller l’historique de votre boite mail. Asana vous permet de suivre l’avancement de chacune de vos missions et de communiquer avec vos collaborateurs. Ceux-ci peuvent en effet laisser des commentaires sur les tâches que vous leur avez assignées.

En résumé, Asana vous permet de partager et hiérarchiser vos tâches avec vos collaborateurs et, cerise sur le gâteau, cette application est gratuite jusqu’à 30 collaborateurs.

BASECAMP

Avec Basecamp, vous créez de nouveaux projets et invitez vos collaborateurs afin qu’ils puissent voir les pages. Une section de bienvenue vous permet de leur présenter le projet. Ensuite, seuls les invités peuvent laisser des commentaires ou des mises à jour. Vous pouvez à tout moment créer de nouvelles tâches, modifier le rétro-planning ou bien demander l’avis des autres participants. L’ensemble de vos tâches est géré depuis un unique tableau de bord.

Les nouveaux membres ont accès à une version d’essai gratuite de deux mois puis les abonnements commencent à 20$/mois en fonction des options et de l’espace de stockage souhaités.

TRELLO

Trello, c’est un peu le Pinterest de la gestion de projets ! C’est un tableau en ligne sur lequel épingler vos tâches. Vous créez des listes et des tableaux que vous organisez comme bon vous semble. Vous pouvez vous faire des to-do-lists sur chaque tableau et noter les informations importantes du projet au dos de ce tableau.

Trello est totalement gratuit et est l’outil idéal pour le freelance qui aime épingler !!

COLLABTIVE

Autre outil (gratuit !) de gestion de projets en ligne, Collabtive est principalement destiné aux PME et aux freelances. Là encore, cet outil collaboratif vous permet de lister vos tâches, de gérer vos fichiers, de réaliser un suivi d’activité et d’heures, etc.

AZENDOO

Cocorico ! un outil français parmi tous ceux disponibles ! Azendoo est une application web de travail collaboratif qui permet une synchronisation de vos différents postes de travail via le cloud. Vous y retrouverez les fonctionnalités communes à ces prédécesseurs : conversation, partage de tâches, approbation…

Une première formule d’abonnement appelée « starter » est gratuite, un bon moyen de tester Azendoo et de voir s’il correspond à vos attentes. Ensuite la formule « perso » est à 5€/mois.

 

D’autres outils de gestion de projets existent évidemment et, même s’il serait trop long de tous les citer, vous pouvez également jeter un œil à Genius Project, Wrike ou encore Wunderlist.

N’hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires vos avis et ressentis sur ces différents outils.

60 secondes sur la toile…

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il se passait sur la toile en 1 minute?

Une minute d’internet, c’est 60 secondes, mais surtout c’est:

  • 901 nouveaux sites web
  • 100 nouveaux comptes LinkedIn
  • 31 millions de « j’aime » sur Facebook
  • 342 000 tweets
  • 204 millions de mails échangés

Alors en tant que freelance, plus vous serez connecté, mieux ce sera!

Freelance, un vrai choix de vie

Vous envisagez de quitter votre emploi actuel pour entrer dans le monde merveilleux du freelancing ? Avant de prendre une quelconque décision, réfléchissez-y et demandez-vous si vous êtes vraiment fait pour ça. Travailler en freelance possède de nombreux avantages. Mais aussi quelques inconvénients. Donc avant de démissionner de votre poste, assurez-vous que ce nouveau style de vie vous convient.

Ceci étant dit, pour le moment, penchons-nous sur les principaux atouts du freelancing.

Freelance = pratique

Si vous voulez travaillez de votre domicile ou en tout cas pouvoir choisir votre bureau chaque jour (domicile, café, jardin, hôtel…), le freelancing est fait pour vous. En tant que travailleur indépendant, tout ce dont vous avez besoin, c’est un ordinateur et un accès internet.

Freelance = flexible

La plupart des freelances conservent une grande liberté dans l’organisation de leur temps de travail. A vous de choisir si vous préférez travailler tôt le matin ou tard le soir. Seule consigne : choisissez un créneau horaire en accord avec votre productivité !

Cette flexibilité est souvent un atout majeur pour les jeunes parents qui travaillent de chez eux. Seul le freelancing permet une telle liberté dans l’organisation vie professionnelle/vie personnelle.

Freelance = libre

Vous êtes lassé et fatigué de travailler sur des dossiers qui ne vous intéressent pas ? Pas d’inquiétude. En tant que freelance, vous êtes libre de choisir les projets sur lesquels vous avez envie de travailler. Plus vous serez qualifié, et plus vous aurez le choix dans la variété de vos missions. Enfin, à vous de décider combien de prestations vous souhaitez réaliser.

Quelques chiffres pour finir…

Le freelance est créatif : 42.3% d’entre eux sont rédacteurs, graphistes, photographes, designers…

Le freelance est jeune : 44% ont entre 25 et 34 ans

Le freelance est majoritairement masculin : 62.9%

Le freelance est fidèle : 49% souhaitent conserver ce statut toute leur vie

Le freelance est généralement célibataire (62.9%) et sans enfant (76.3%)

 

Mais surtout… le freelance est heureux ! 92% des personnes travaillant en freelance sont heureuses d’avoir choisi ce statut. En faites-vous partie ?

Devenir un « super freelance »

Etre le meilleur dans votre domaine,  c’est un savant mélange d’organisation et d’efforts ciblés. Rester productif (et concentré !) alors que l’on travaille de chez soi, cerné de toutes sortes de distractions possibles, peut se révéler être un véritable défi. Alors parfois, vous pouvez ne pas être complètement satisfait de votre travail. Mais ce n’est pas une fatalité. Voici quelques astuces pour rester au top :

Formez-vous

La formation est toujours un atout. En tant que nouveau freelance, vous avez tout intérêt à suivre le plus de formations possible, vous avez beaucoup à apprendre de l’expérience de vos ainés ! Et même lorsque vous serez à votre tour un freelance expérimenté, vous aurez sans doute encore de nouvelles techniques à apprendre pour rendre vos produits/services plus compétitifs que ceux de vos jeunes concurrents.

Prenez des notes

Vous ne pouvez pas vous souvenir de tout. Prenez l’habitude de noter les détails, même les plus insignifiants, de vos négociations professionnelles. Rien ne serait plus embarrassant que de devoir rappeler votre client pour lui demander s’il se souvient des termes du contrat que vous venez de négocier !

« Réseautez »

Créez vous des comptes sur Facebook, Twitter, LinkedIn ou Viadeo, rejoignez des forums de discussion, soyez actif sur les réseaux sociaux. Et surtout n’oubliez pas de mettre des boutons de partage sur votre site web pour une meilleure visibilité.

Posez vous les bonnes questions

Dans le monde merveilleux des freelances, les questions sont importantes. Quel est le public que je souhaite viser ? Que disent de moi mes profils sur les réseaux sociaux ? Quel message envoie le graphisme de mon site web ? Faut-il publier mes tarifs à côté de mes compétences ? Tâchez de répondre à ces questions, les réponses peuvent vous étonner.

Restez simple

« Le mieux est l’ennemi du bien », ça vous parle ? Gardez les choses simples. Que ce soit pour votre site web, où vous devez trouver le bon équilibre entre le texte et les images, ou pour votre accessibilité. Soyez disponible. Répondez régulièrement aux personnes qui vous laissent des commentaires, ne craignez pas de donner vos coordonnées et surtout, pas de comportement « m’as-tu-vu » ou de snobisme, ce serait le meilleur moyen de faire fuir vos clients !

 

Et vous, quelles sont vos méthodes pour rester au top? N’hésitez pas à partager vos meilleures astuces dans les commentaires

La flexibilité au travail: le nouvel Eldorado

Si dans les pays nordiques le télétravail est largement répandu – 46% des suédois n’exercent pas leur activité dans le cadre de l’entreprise – les français sont encore nombreux (77%) à se rendre chaque jour au bureau. Pourtant, 93% des salariés qui ont la possibilité de travailler de chez eux se laissent séduire par ce nouveau mode de travail. Si cette pratique se généralisait, quelles seraient les retombées, notamment sur un plan économique?

travail flexible

 

 

Retrouvez l’intégralité de l’étude sur le site de Citrix

Interview – Wicem Trabelsi, Analyste business freelance

Titulaire d’une licence business analyste en informatique d’administration d’affaires à HEC Tunisie, couplée d’un Master II d’Ingénieur Expert en système d’information à SUPINFO Lyon, Wicem TRABELSI est un technicien complet. Analyste business fonctionnel d’une part, et technicien de l’informatique de l’autre, les langages de développement, du réseau, des bases de données informatiques n’ont plus de secret pour lui…

Rencontre avec un freelance accompli.

Freelance.com : Depuis quand êtes-vous indépendant? Qu’est-ce qui a changé pour vous dans votre organisation (administratif, fiscalité, reconnaissance professionnelle…) ?

Wicem Trabelsi : J’ai commencé à travailler en indépendant fin 2011 dans des domaines d’activité différents, ce qui m’a permis d’élargir et d’acquérir des compétences indispensables pour mon métier aujourd’hui. Travailler en indépendant est un réel atout en termes de flexibilité. Au fil des années et à travers les différentes missions que j’ai menées, j’ai gagné en sérénité et en confiance, mais surtout en reconnaissance professionnelle, auprès des différents clients que j’ai accompagnés.

Comment vous organisez-vous pour trouver vos missions?

Il y a une partie de mes missions qui proviennent de mon réseau professionnel auprès mes clients directs ou de sociétés avec qui je collabore en sous-traitance. Une autre partie de mes nouveaux clients provient de ma prospection commerciale via les offres de mission sur internet comme sur la plateforme freelance.com

 Wicem Trabelsi

Pourquoi avoir choisi de collaborer avec le groupe freelance.com? Qu’est-ce que cette collaboration a changé pour vous?

Je connais le groupe freelance.com via internet à travers leur site d’outsourcing. Cette collaboration me permet d’avoir des offres de mission parfaitement adaptées à mon profil. Le Manager Conseil avec qui je collabore me connaît : mes compétences, mes envies sur les secteurs d’activités, ma mobilité et le plus important mon savoir-faire, ainsi que mes disponibilités.

Parlez-nous de votre travail au quotidien : en quoi vos compétences apportent-elles des solutions et donc de la valeur aux projets qui vous sont confiés par vos clients?

J’ai acquis un peu plus de 4 ans d’expérience dans le domaine de l’e-commerce et plus précisément avec l’outil Prestashop qui est un CMS open source, modulaire et flexible suivant chaque besoin client. Cette spécialisation dans les projets e-commerce a permis à mes clients un gain de temps et d’argent puisque que la solution est gratuite et rapide à mettre en place, tout en respectant les standards de l’e-commerce en matière de sécurité, de facilité d’utilisation, d’ergonomie. Cet outil permet aussi à des petits clients de se lancer dans le domaine de l’e-commerce à moindre coût, ainsi qu’à de grandes structures possédant de nombreux référentiels produits à mettre en place d’optimiser  leur offre.

L’accompagnement et le conseil client : 2 notions importantes pour vous?

Chaque projet web doit passer par les différentes étapes principales telles que l’analyse web du projet client et de son marché cible, la conception du site et l’étude fonctionnelle, la réalisation et le développement du site, son référencement naturel, la mise en ligne et la vérification de l’aptitude du site, le suivi des performances de la solution, les reportings… Et ce n’est que le commencement ! Mon but est de faire vivre et pérenniser les solutions de mes clients. Je m’intéresse donc à la qualité et à la quantité du trafic que le site va générer : comment cibler les internautes ? Comment séduire de nouveaux clients ? Comment les fidéliser ? Comment les inciter à prendre contact avec leurs sites ? Comment leur donner envie d’acheter ? Autant de questions auxquelles j’apporte des solutions à mes clients. L’accompagnement et le conseil client sont deux notions très importantes pour moi puisqu’ils présentent une partie importante de ma prestation. Je mets mon savoir-faire et mon expérience au service de mes clients pour mener à bien leurs projets, atteindre les objectifs et même les dépasser. Mon but est d’être à leurs côtés lorsqu’ils en ont besoin et de les accompagner dans toutes les phases du projet.

Comment créer votre kit promotionnel

Quels services proposez-vous en tant que freelance ? Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous ? Quelles sont vos références ? Autant de questions que vos clients potentiels peuvent vous poser. Si vous n’avez pas les moyens de leur répondre de manière rapide et précise, ils peuvent se tourner vers un autre prestataire et vous perdrez un contrat. D’où l’importance d’avoir un « kit promotionnel », ou book, bien construit.

Voici les éléments à ne pas négliger.

 

Le profil de votre société

Il doit répondre aux questions essentielles : qui êtes-vous et que faites-vous ? Inutile de trop développer la partie « ma vie, mon œuvre » où « un groupe d’amis fatigués de la vie en entreprise a décidé de se lancer dans une grande aventure humaine… » Personne ne s’intéresse réellement à tous ces détails. Restez simple, concis et professionnel. Ce que vous construisez là, c’est votre carte de visite, votre CV.

Vous pouvez bien entendu adapter le ton et l’écriture en fonction de votre domaine d’activités. Sérieux et sobre si vous travaillez par exemple dans la banque, le conseil ou la comptabilité. Plus enlevé et humoristique si vous proposez des services de création, voire de rédaction.

L’importance des illustrations

Une bonne image peut valoir un long discours ! Assurez-vous d’avoir un book engageant. Oubliez les grandes explications, optez plutôt pour des visuels. Intégrez des infographies, schématisez votre offre de services, illustrez vos compétences. N’hésitez pas à non plus à présenter l’évolution de vos travaux.

Votre portfolio

Vos clients potentiels aiment avoir un aperçu de vos précédentes réalisations alors n’hésitez pas à intégrer un portfolio regroupant vos meilleurs projets. Si vous avez leur autorisation, il est toujours bien vu de noter les références de vos clients, cela peut favorablement influencer un futur client. De plus de sérieuses références inspirent confiance !

Vos tarifs

Faut-il communiquer d’emblée sur vos tarifs ? Ça dépend de vous ! Mais si vous n’avez pas une grille tarifaire établie et que vos prix varient en fonction du projet, il est préférable d’attendre que votre client vous demande d’établir un budget.

Vos coordonnées

C’est l’élément à ne pas oublier ! Site web, adresse mail, téléphone, réseaux sociaux… Assurez-vous que vos contacts soient visibles et surtout exacts !!

 

Enfin, dernière astuce : ayez toujours votre book sous la main. Que ce soit sur une tablette, un smartphone ou une clé usb, vous devez pouvoir le communiquer en un minimum de temps. Considérez-le comme votre deuxième carte de visite.

Bonne chance !

Trucs et astuces des blogueurs pros

Vous rêvez de voir votre compteur de visiteurs atteindre des sommets ? D’avoir un site ou un blog sur lequel les gens se ruent dès leur réveil  et qu’ils lisent jusqu’à tomber de sommeil ? Certains sites parviennent à créer chez nous cet état de semi-dépendance. Vous vous connectez chaque jour, à l’affût de nouveautés, vous vous abonner au flux RSS pour être sûr de ne manquer aucun article.

Voici quelques-unes des astuces utilisées par les grands « gourous » du web pour faire de votre blog un site de premier plan.

Vous devez apporter quelque chose de neuf, combler un vide

Quelle est la ligne éditoriale de votre site ? Existe-t-il un modèle semblable? Etes-vous capable de répondre aux questions de vos lecteurs ? Est-ce que votre blog répond à un besoin ? une demande ? Les sites et blogs à succès surfent sur le désir des lecteurs d’être au courant dans la minute de ce qui se passe partout dans le monde. Les sites les plus fréquentés permettent aux gens de se rapprocher autour d’un sujet commun, et ce, quelle soit leur origine géographique. L’important aujourd’hui c’est de pouvoir communiquer avec le plus grand nombre.

Soyez efficace et persévérant

Assurez-vous d’héberger votre site sur une plateforme réellement compétente et facile d’accès. Vos visiteurs ne doivent pas se retrouver face à une page de maintenance. Tout doit fonctionner normalement afin de ne pas dérouter vos fidèles lecteurs. Si vous avez une section « commentaires » ouverte, là encore la simplicité est reine (accès, émoticônes, validation…)Enfin, vos visiteurs ne doivent pas être les seuls à pouvoir utiliser votre site, il faut également que vous soyez capable de faire des mises à jour régulières sans avoir recours à un prestataire externe.

Vous devez retenir l’attention de vos lecteurs

Pour fidéliser vos lecteurs, il n’existe pas de miracle, la seule solution c’est la qualité du contenu. A vous de trouver le(s) sujet(s) qui les passionnera. Attention, une publication irrégulière peut également nuire à la popularité de votre site ! Au contraire, publier à date fixe vous assure une certaine fidélité. Imaginez que vous donnez rendez-vous à vos lecteurs dans un café cosy pour leur parler du dernier sujet à la mode et leur apprendre des dessous de l’affaire !

Créez un lien avec vos lecteurs

Soyez à leur écoute ! S’ils vous laissent des commentaires, posent des questions, montrez-leur que vous êtes sensible à leurs réactions. Demandez-leur s’ils aimeraient voir aborder certains sujets. Encouragez les à témoigner, etc.De nombreux blogueurs influents organisent des jeux concours avec des lots à gagner afin de stimuler un peu leur auditoire et de maintenir un lien entre eux.

Et pour rester dans la mouvance, dites-nous quels sujets vous aimeriez voir aborder sur ce blog dans les prochaines semaines?

Copyright © 2014. Freelance.com.