Accueil » prospection

prospection

Trouver vos missions en freelancing

Pour trouver vos missions en freelance, il faut d’abord savoir où chercher. Il faut aussi créer son réseau, puis l’animer. Le réseautage professionnel est à cultiver et se mène sur tous les fronts : du C.V. aux soirées, du virtuel au réel, à vous de bûcher !   Bétonner son C.V., en fonction des missions freelances   Travailler votre C.V. pour qu’il soit parfaitement mis à jour et visuellement attrayant. Il doit mettre en avant toutes vos compétences, être irréprochable sur le plan orthographique et attirer l’œil de potentiels clients dès le premier regard… Bref, il doit allier le fond et la forme pour un tout-en-un 2.0. Reste à le diffuser tant auprès de ses connaissances que d’entreprises préalablement sélectionnées, tant en main propre que par courriels, mais aussi sur des site...

5 galères de freelance et comment s’en sortir

Pour beaucoup, travailler en freelance est synonyme d’autonomie, de liberté. Pourtant, la vie de travailleur indépendant n’est pas toujours rose. Cinq d’entre eux nous confient ce qu’ils trouvent le plus difficile dans leur statut.   La solitude « Depuis que je travaille en freelance, je suis souvent très seule. Je n’ai personne avec qui partager mon déjeuner, mon café… Lorsque je n’ai pas de rendez-vous client, je passe généralement la journée entière sans aucune compagnie. » Colombe, Consultante en Ressources Humaines. Une solution ? Si la solitude vous pèse, vous pouvez rejoindre un espace de coworking proche de chez vous, ou encore aller travailler quelques heures par jour dans un café. Un bon moyen de se sentir entouré et d’agrandir son réseau.   L’organisation « Quand je tr...

5 outils pour maximiser votre prospection commerciale

Prospecter au hasard revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. C’est la raison pour laquelle il faut se doter d’outils de prospection efficaces. Sans client, le freelance ne peut avancer. Mais, la prospection ne s’organise pas au feeling. Il faut des outils performants pour avancer. Voici cinq outils que tout freelance devrait adopter dans les plus bref délais. Trouver des prospects: Salezeo Conçu à la base pour les commerciaux, Salezeo est l’outil indispensable pour trouver de nouveaux prospects dans son secteur. Son immense base de données fonctionne sur un système de communautés d’intérêt. La force de cet outil repose sur la mise à jour perpétuelle de ses informations. Le freelance peut aussi s’en servir comme outil de pilotage de prospection. Qui ai-je appelé la semaine d...

Trouver des clients sur internet en quatre points

Article mis à jour le 19/01/2017 En tant que freelance, il est impératif de prospecter et d’acquérir de nouveaux clients. Sinon l’aventure risque de tourner court. Voici quelques conseils simples pour décrocher ses premiers contrats grâce à internet. La quête du Graal ne fait que commencer. Vous avez beau posséder un site internet et des comptes sur Facebook, Viadeo et Linkedin, les prospects ne vont pas tomber du ciel. Vous devez engager des actions afin de leur vendre vos prestations. Mais, ne faites pas comme la plupart des professionnels indépendants : ne foncez pas tête baissée. Un Freelance avisé part en conquête avec un plan clair. Voici quatre astuces indispensables.   Affiner son positionnement marketing Ça a l’air évident et pourtant… Beaucoup de consultants n’ont pas ...

Les recettes d’un pitch gagnant quand on est freelance

L’autre soir, au Café des Freelances, on a parlé de la façon dont on se présente. C’est ce qu’on appelle le pitch elevator, l’objectif étant de décrire son activité à un interlocuteur d’une façon simple, compréhensible et qui lui restera en mémoire. Plus facile à dire qu’à faire, vous vous en doutez. Alors voici quelques conseils pour réussir votre pitch : – connaître la personne à qui vous allez vous présenter, ce qui vous permet d’adapter votre présentation par rapport à son secteur, ses problématiques,… Si cela n’est pas possible, laissez-la se présenter en premier, et écoutez-la très attentivement et posez-lui des questions sur ses problèmes,… – soyez bref et précis  : inutile de raconter votre vie, allez à l&rsquo...

Freelances, 7 jours avant la rentrée

D’ici au 1er septembre, je vais vous proposer une série de travaux pratiques à mener au quotidien. Objectif : vous préparer pour la rentrée 😉 Travaux pratiques du jour : Vendre plus à vos clients existants Quand j’étais petit et ado, ma mère a dirigé plusieurs Felix Potin. Pour ceux qui ne connaissent pas, Félix Potin était une enseigne de commerces de quartier. Je me rappelle que chaque jour, ma mère faisait sa caisse : elle calculait la recette du jour et la comparait avec celle du mois dernier et celle de l’année dernière à la même date. C’était un rituel, qu’elle faisait quotidiennement après ou avant dîner, qui lui permettait de sortir son chiffre d’affaires instantanément à la fin du mois et de savoir où elle en était, au jour le jour. Selon ses ré...

Freelances, 8 jours avant la rentrée

D’ici au 1er septembre, je vais vous proposer une série de travaux pratiques à mener au quotidien. Objectif : vous préparer pour la rentrée 😉 Travaux pratiques du jour : Préparez quelques emails de prospection Dans l’une de mes formations en ligne, un des travaux consiste à travailler sur des emails de prospection. L’idée est de les adresser à des personnes qui vous connaissent et qui apprécient votre travail. L’idée est prospecter près de vous, et surtout pas d’envoyer des emails à des inconnus. Concrètement, voilà ce que vous devez faire : 1) Listez les noms d’anciens clients ou de personnes rencontrées et avec qui vous aimeriez travailler 2) Prenez 15 minutes par jour d’ici à la fin de la semaine pour leur écrire un email 3) Dans cet emailing, p...

Freelances, que retient-on vraiment de VOUS ?

Pierre Morsa, un freelance que j’ai déjà interviewé, a écrit récemment un article que je trouve très intéressant, car on peut y trouver de très nombreuses passerelles avec nos activités de freelance. Dans son billet, Pierre, dont le travail consiste à aider les entreprises à bien présenter leurs idées, y explique les 4 éléments qui font qu’il se rappellera d’une entreprise plutôt qu’une autre. Les interactions « Les personnes dont je me souviens le mieux sont celles avec lesquels j’ai pu boire une bière, déjeuner et discuter, échanger autour de thèmes variés sans rapport avec leur startup », écrit-il. Logique, non ? Il est rare de faire du business avec un parfait inconnu. A nous de forcer la main au destin en rencontrant nos futurs clients à une conférences, lors d’un ateliers...

Un modèle pour présenter votre activité de freelance

Cela doit être la loi des séries, mais cela fait au moins 6 fois sur les deux dernières semaines qu’on me demande un document récapitulant ce que je fais. Habituellement, je traîne un peu des pieds pour faire ce type de documents car j’estime que ce que je fais sur mes blogs suffit largement à expliquer mes activités. Mais bon, il faut savoir s’adapter, et je me suis dit que cela serait finalement un excellent exercice. Je m’y suis donc collé. Du coup, je me suis aussi dit que cela pourrait aider certains d’entre vous d’avoir une trame à partir de laquelle s’inspirer pour se présenter. Voici donc un petit modèle pour présenter votre activité de freelance Je pense que l’essentiel y est. Après, c’est à vous de l’enrichir – d&r...

Comment assurez-vous le suivi de vos prospects ?

Il y a plus d’un an, j’ai rencontré une personne à une émission radio où nous étions tous les deux invités. On a sympathisé. Quelques mois plus tard, un de ses collègues me contacte pour parler d’une éventuelle collaboration. J’envoie une proposition. Quelques jours se passent. Rien. Je relance. Mon contacte noie un peu le poisson. Puis des mois se passent. Régulièrement, pourtant, je venais « aux nouvelles », envoyant un petit email par-ci, par-là. Et puis, la semaine dernière, tout s’accélère : ce contact me demande si je suis dispo la semaine prochaine pour l’aider sur un très gros projet. Je me débrouille pour l’être. Nous travaillons. Ce projet est aujourd’hui sur d’excellentes rails. Conclusion ? Disons que j’ai été persévér...

Faites de belles présentations clients

Je fais beaucoup de présentations, et j’en vois aussi beaucoup. 1) Récemment, j’ai donné une présentation, de 15 minutes, devant plusieurs centaines de personnes. Pour cette présentation, j’ai utilisé 5 slides… en un quart d’heure ! Chaque slide avait une seule image, et pas de texte. Et entre chaque slide ? J’ai raconté des histoires. 2) La semaine dernière, j’étais dans le jury d’une des écoles où j’enseigne, et j’ai assisté à plusieurs présentations d’étudiants. Et j’ai été très déçu, car leurs idées étaient très bonnes mais malheureusement très mal exprimées : des slides avec 50 bullet points, écrits en police 10, et des images creuses (vous savez, celles du genre avec les poignées de main devant un globe terrestre...

Le guide pour devenir freelance, épisode 1 : faites un business plan

Appelez-le business plan ou plan d’affaires, peu importe : faites-en un ! En tant qu’aspirant freelance, c’est un outil très important, qui va vous aider à poser les fondamentaux de votre futur business… Bien évidemment, il est inutile de vous lancer dans des projections à 3 ou 5 ans. Non : visez beaucoup plus près, une année suffit largement.  Il existe mille et manière de faire un business plan (tapez cette association de mots dans Google sur Internet, vous verrez). Personnellement, je pense que plus c’est simple, plus c’est utile – et, en plus, vous n’aurez pas forcément besoin d’un tableur 😉 Le plan d’affaires du futur freelance 1) Définissez votre business en un petit paragraphe, de 2 à 3 phrases maximum. Vous le verrez : l&r...

  • 1
  • 2