Accueil » finance

finance

Facturer en freelance : à chacun sa solution

Comment séduire le client sans sur- ou sous-évaluer son travail ? Le mode de facturation est déterminant et le travailleur indépendant est libre de choisir la solution qui correspond le mieux à sa mission. Alors, pour que le casse-tête chinois se transforme en jeu d’enfant ou du moins en simple formalité, suivez le guide ! Facturation en régie : le temps, c’est de l’argent Tic, tac, tic, tac, quand le facteur temps est déterminant, on parle de facturation en régie – autrement dit au temps passé – et on s’appuie sur un tarif journalier moyen (TJM) ainsi que sur un taux horaire déterminé avec le client avant la mission. Autre possibilité : fixer une date butoir ou une régie plafonnée. Dans ce dernier cas, si la mission dépasse le temps imparti, le mode de facturation peut par exemple bascule...

5 galères de freelance et comment s’en sortir

Pour beaucoup, travailler en freelance est synonyme d’autonomie, de liberté. Pourtant, la vie de travailleur indépendant n’est pas toujours rose. Cinq d’entre eux nous confient ce qu’ils trouvent le plus difficile dans leur statut.   La solitude « Depuis que je travaille en freelance, je suis souvent très seule. Je n’ai personne avec qui partager mon déjeuner, mon café… Lorsque je n’ai pas de rendez-vous client, je passe généralement la journée entière sans aucune compagnie. » Colombe, Consultante en Ressources Humaines. Une solution ? Si la solitude vous pèse, vous pouvez rejoindre un espace de coworking proche de chez vous, ou encore aller travailler quelques heures par jour dans un café. Un bon moyen de se sentir entouré et d’agrandir son réseau.   L’organisation « Quand je tr...

Les freelances et l’argent : comment s’organiser pour vaincre la précarité

Quand on est freelance, la précarité peut vite s’installer si on ne parvient pas à s’organiser. Même si les clients affluent durant une période, cela ne veut pas dire que demain ils feront appel à vos services. Il faut donc apprendre à s’organiser et à se fixer des objectifs pour éviter la banqueroute en plein milieu de mois ! Voici les 5 règles à respecter pour connaître la prospérité toute l’année ! Alimenter son blog, être actif sur les réseaux sociaux et les plateformes Internet Pas de secret, pour qu’on fasse appel à vos services de freelance, il faut qu’on vous connaisse et qu’on puisse vous joindre facilement. Beaucoup de freelances négligent ces aspects et perdent en visibilité. Pour pallier ce phénomène, il vous suffit de toujours renseigner vos coordonnées sur vos réseaux sociaux...

Pourquoi il ne faut jamais travailler gratuitement

Les freelances débutants se sentent parfois obligés de travailler gratuitement. N’en faites rien. Cela n’apporte rien de bon. Qu’il est dur de démarrer son activité : pas de référence, pas de savoir-faire commercial, et encore moins de confiance en vous. Certains n’hésitent plus d’ailleurs à travailler gratuitement. Une démarche désespérée que les freelances n’ont pas intérêt à imiter. Voici pourquoi : Cela ne fait pas vivre Au départ, vous vous dites : « je vais travailler gratuitement. De cette façon, on va voir ma valeur et faire appel à moi à l’avenir ». C’est une logique qui a du sens. Mais, en réalité, le pari est trop risqué. Déjà, parce que vous ne pouvez pas savoir si ce « client » va faire appel de nouveau à vous ou non. Eh oui ! Il est libre de vous utiliser et de passer à autre...

Comment augmenter ses tarifs sans perdre ses clients ?

Pour durer, un freelance doit augmenter ses tarifs. C’est certes un jeu délicat, mais qui mérite un certain doigté. On vous donne quelques clés. « Ah, mais, vos tarifs ont augmenté ! » Dans la vie de freelance, les tarifs évoluent. Une fatalité qui arrive à tous les indépendants, qu’ils vendent des tomates ou du code informatique. D’autant plus quand on vient de démarrer son activité. Logique. Au départ, les prix sont plus bas pour attirer le chaland… avant d’augmenter petit à petit. Prenez garde cependant à être délicat. Si vous voulez garder vos références, voici quelques astuces pour ménager la susceptibilité de vos interlocuteurs.

Les erreurs que font trop souvent les freelances

Malgré l’expérience des anciens, les jeunes freelances tombent très souvent dans des pièges grossiers. Le Blog du freelance vous explique comment les éviter. En dépit des mises en garde de leurs aînés, les freelances font à peu près toujours les mêmes erreurs. Alors certes, les « ratés » sont le prélude à une certaine forme de sagesse. Mais il y a des erreurs qui peuvent littéralement tuer l’activité du freelance. C’est la raison pour laquelle le Blog du freelance revient sur ces petites erreurs que les indépendants ne devraient jamais réaliser et, encore moins, répéter. Se satisfaire d’un contrat verbal « On verra plus tard pour le contrat ». Très souvent, les freelances débutants « oublient » de formaliser la prestation à travers un document officiel. Phobie administrative ou peur de per...

Charges : ce qu’il faut savoir quand on se lance dans une activité de freelance

Article mis à jour le 07/11/2018 Le freelance doit apprendre à calculer le montant de ses prestations en fonction de ses charges. Voici quelques conseils pour ne pas avoir de mauvaises surprises.  La liberté a un coût. Les freelances expérimentés ne le savent que trop bien. A la différence d’un salarié, eux créent leur propre emploi. Ce qui les oblige à accomplir un grand nombre de tâches administratives : cotisations sociales, retraites, médecine professionnelle, assurances. Sans parler de toutes les démarches imposées par le statut. Résultat, entre la facturation et le bénéfice net, la différence varie du simple au double. Et encore ! Raison de plus pour le Blog du freelance de revenir sur la méthode de calcul d’une prestation et sur le paiement des charges. Les charges quand vous êtes f...

Freelances : comment bien gérer sa facturation

Article mis à jour le 16/02/2017 Le freelance dispose de plusieurs choix pour facturer ses prestations à son client. Si certains sont plus avantageux pour le freelance, ils sont aussi plus risqués. Une question presque existentielle. La méthode de facturation d’un freelance reflète bien souvent les contraintes de son secteur. Ce qui n’a rien d’anormal. Un avocat réputé ne va pas facturer comme un jeune consultant. Pour être certain de ne pas vous tromper, le blog de Freelance revient sur les différentes méthodes de facturation. Facturations encadrées Encore faut-il avoir le choix. Certaines professions libérales sont soumises à des obligations légales en termes de facturation. Assurez-vous alors de ne pas faire partie de ces activités. Il s’agit cependant de professions particulières : com...

Freelance : 5 moyens pour communiquer sans se ruiner

Aujourd’hui, un freelance doit absolument communiquer pour attirer le regard d’un prospect. Mais sa trésorerie ne lui permet pas de faire des folies. Heureusement, il existe des solutions.  Sortir du lot. Tel est, bien souvent, le premier objectif du freelance. Mais une campagne de communication coûte cher. Quant au bouche-à-oreille, il met trop de temps à donner les effets escomptés. C’est la raison pour laquelle les indépendants doivent embrasser les nouveaux outils de communication offerts par le net. Voici les principaux sur lesquels vous ne pourrez pas déroger. Communiquer sur les réseaux sociaux Autant le dire, c’est une évidence. La présence d’un freelance ou d’une entreprise sur les réseaux sociaux ne se discute même plus. C’est comme si vous doutiez de l’utilité d’un site internet...

Les réponses à vos questions

Il peut être difficile pour un freelance débutant d’obtenir des réponses à toutes les questions qu’il se pose. A qui s’adresser pour avoir les meilleures réponses ? Parfois, même formuler la question pour qu’elle soit la plus claire possible peut devenir un challenge ! Pour vous aider à démarrer, voici les réponses aux 3 questions plus souvent posées :   1 – Combien dois-je facturer ma prestation ? C’est sans doute à cette question qu’il est le plus difficile de répondre ! Nombreux sont ceux d’entre vous qui se lancent dans le freelancing avec l’idée erronée que proposer de meilleurs tarifs que vos concurrents vous permettra d’avoir plus de clients et de vous forger une solide expérience tout en constituant un carnet d’adresses. Le problème de cette méthode, c’est que vous aurez beau ...

Les freelances et l’argent

Vous l’avez peut-être déjà écouté, mais revoici un de mes épisodes préférés de la Radio des Freelances sur… l’argent ! Planifier, anticiper les périodes creuses, investir, se former,… J’ai demandé à quelques freelances de nous parler de leur rapport à l’argent. Passionnant.

« Je peux l’avoir pour moins cher » : Que répondre face à ce type de client

Quand est freelance, il peut nous arriver d’entendre une phrase qui ne fait pas plaisir. Elle est souvent prononcé par nos clients quand notre devis semble trop cher. Mais alors que faire ? Voici quelques éléments de réponses. Ce n’est pas grave : 1) Votre client ne sait peut-être tout simplement pas évaluer le prix d’une prestation : eh oui, c’est facile de dire que c’est cher, mais sait-il réellement le coût de la solution qu’on lui propose ? A vous de le lui expliquer clairement. Et s’il ne comprend toujours pas, cela confirme que vous aurez du mal à travailler avec lui. 2) Se battre sur les prix n’a pas beaucoup de sens. Il y a toujours quelqu’un de moins cher que vous. Et si vous acceptez le tarif que vous propose ce client, vous ê...

  • 1
  • 2